Voyage en Écosse en famille, circuit d’une semaine.

Plusieurs personnes nous avaient parlé de l’Écosse comme un petit bijou sauvage mais nous partions tout de même avec un peu d’appréhension. La destination nous tentait mais la perspective de partir l’été dans un coin assez touristique, pluvieux à souhait et peuplé de petits moustiques un peu moins. Et finalement comme les autres on a pas mis beaucoup de temps à se laisser envouter par cette terre brute et majestueuse. Des paysages que l’on a envie de photographier à chaque instant et des expériences incroyables !

Circuit d’une semaine en Écosse :

Nous avons passé pas mal de temps à comprendre quels endroits nous voulions visiter, quels points de chute privilégier, quels hébergements sympas accueillaient des familles de 5 personnes. Nous vous détaillons ici toutes les adresses que nous avons pu tester , celles que l’on a eu la chance d’expérimenter. Dans un autre article nous vous avons listé toutes celles que nous aurions voulu faire et pour lesquelles il nous faudra un second voyage  : Toutes les adresses en Écosse en famille.

Glasgow :

Nous avons voyagé avec Easyjet de Marseille à Glasgow. Le vol Easyjet s’est bien déroulé. Nous vous parlons de la possibilité de voyager en Écosse en famille depuis Paris, Marseille ou Bordeaux avec Easyjet dans notre article dédié.

La nuit par contre a été bien plus compliquée : surbooking de notre chambre (oui oui on ne savait pas non plus que cela pouvait exister), après ne nombreux échanges par mail et téléphone transfert vers un hôtel de l’autre côté de la ville puis vers un appartement proche de l’aéroport mais qui ne correspondait pas du tout au standing initialement réservé. On vous épargne les détails de  l’arrivée de nuit dans un quartier excentré avec des enfants fatigués. Bref après quelques recherches il s’agit d’un trafic organisé monté de toute pièce par le Scotia airport hotel, à fuir donc ! Fort heureusement ce type d’accueil n’est pas du tout représentatif de l’Écosse et comme vous allez le lire les autres hébergeurs ont été parfaits !

Loch Lomond  et le parc naturel des Trossachs

Ce premier Loch n’est qu’à une vingtaine de minutes de Glasgow (15km) l’occasion de se familiariser avec la conduite à gauche de la route. C’est d’ailleurs la destination de week-end par exemple  des habitants de Glasgow et d’Edimbourg. Un premier contact pour nous avec la nature ! Loch Lomond  est le plus grand plan d’eau intérieur de Grande-Bretagne par superficie et il y a une foule de choses à y faire. On serait bien resté un peu pour naviguer sur un lac dans ce bateau à vapeur, louer un kayak ou des vélos.

Deux bonnes adresses :

  • Nous en avons tout de même profité pour faire une première halte dans un Pub du nom de “The Drovers Inn”. Cette auberge de pierre accueillait déjà en 1705 les bergers de la région. En direction d’Arlui, à l’extrémité nord du Loch Lomond on y mange très bien, la décoration est typique et les serveurs sont tous en kilts.
  • Si vous cherchez une adresse pour dormir ou diner dans ce secteur on vous conseille le Mhor 84 la déco y est totalement stylée (base de blanc, avec des objets chinés et colorés) et la cuisine semble t’il très bonne.

Highlands de l’ouest :

Nous avons poursuivi par les routes sinueuses qui traversent la sublime Vallée de GlenCoe en direction des Highlands de l’ouest.

Glencoe :

Glen Coe fait partie de ses incontournables écossais. Le Loch est très beau, les collines de Glencoe majestueuses. C’est par ici que se trouve le château de James Bond dans Skyfall.

Nous recommandons une pause au Glencoe Cafe : pour donner à picorer aux oiseaux, les identifier grâce aux informations données sur place, se régaler de scones, de soupes et petits-déjeuners. Nous vous en parlerons au fur et à mesure du reportage mais contrairement à ce qu’on avait pu lire il est possible de très bien manger en Écosse !

Le Loch Ness :

Nul ne peut ignorer la légende du Loch Ness ! Nous avons abordé le Loch par un très beau temps, une journée de soleil par ici c’est possible, on parle même de canicule lorsque l’on s’approche des 30 degres (non ?!). Une étendue bleue sombre de 110km de long et de quoi tenir en haleine les petits avec ses mystères !

Nous nous sommes arrêtés à Urquhat Caslte pour profiter du joli point de vue. Même si la visite du château semblait intéressante, il nous restait de la route pour rejoindre notre halte pour la nuit plus au Nord !

Torridon :

Et quelle route ! Des falaises, des lochs, des cascades, des montagnes hautes et des collines douces , des parterres de fleurs, des champs de tourbe à perte de vue et les premiers moutons. C’est à ce moment là qu’on prend conscience de la particularité des paysages,  des couleurs changeantes et de cette lumière incroyable. Seuls sur cette route au milieu d’une étendue de nature totalement sauvage et un nouvel émerveillement à chaque virage. Les yeux attirés par un sommet abrupte ou par un lac scintillant, guettant un mouton ou un cerf. Dans ce paradis des cerfs nous n’en avons croisé aucun, nous avons par contre eu l’occasion de saluer trois Écossais sympathiques en Kilt !

Nous avons eu l’impression d’arriver au bout du monde en abordant Torridon. Un paysage de Highlands comme on rêvait de découvrir ! Des montagnes sculptées par les glaciers, des crêtes dorées qui hachurent le ciel, un panorama puissant ! Les Highlands du Nord-Ouest sont particulièrement authentiques, absolument pas touristiques et totalement grandioses ! Leurs châteaux sont aussi impressionnant qu’accueillant, le personnel est aussi attentif que décontracté.

The Torridon Resort est un vaste domaine avec notamment un château magnifique et une cabane de pécheurs à louer (mais pas dans notre budget). Au Château l’on sert plus de 350 whisky différents et presque autant de gin !

Nous avons dormi au Inn sur le même domaine que le château au style Victorien. Où comment profiter des infrastructure d’un château de charme tout en profitant d’une chambre familiale et des tarifs plus abordable d’une auberge. Une adresse splendide et particulièrement Kisdfriendly.

Au Inn on déguste des burgers et du bœuf traditionnel en croute avec une sauce brune. On découvre les petits-déjeuners écossais avec même du Hagis (panse de brebis farcie, qui s’apparente en gout un boudin noir à l’agneau épicé). Les enfants ont préférés les œufs brouillés et le saumon.

Reportage complet sur l’Hôtel The Torridon Resort château et Inn sur Family-vip.

C’est par un temps ensoleillé que nous avons pu parcourir les rives du lac et pousser jusqu’au Loch Damh, un petit lac intérieur plein de cachet. Nous vous conseillons de tenter une balade en vélo durant votre séjour. C’est évidemment plus agréable de pédaler sous le soleil mais cela ne pose aucun problème aux écossais de s’élancer sous la pluie.

Si vous avez la possibilité d’emprunter le chemin entre Torridon et Skye ne loupez pas cette opportunité. Un parcours sauvage et sans touristes.

L’ile de Skye :

C’est par le pont que l’on accède à l’ile ! Une petite pause devant le vieux pont Sligachan avec les montagnes de Cuillin en arrière font depuis lesquelles il est possible de randonner d’ailleurs.

Portree – si joli village de pécheurs

C’est vrai qu’il est chou ce village de Portree avec ses maisons de pêcheurs aux façades colorées, ses mouettes et son fish and chips à manger sur le pouce (il parait que c’est le meilleur du pays).

Nous avons pris un bateau pour une sortie d’observation ! Les enfants ont pu contempler un couple de Pygargues et ses petits, des phoques dans l’eau. Si vous avez plus de chance, vous pourrez peut-être même voir des dauphins et des baleines.

Uig – hébergement insolite pour les familles et une vallée féérique.

Ce fut une très belle surprise que notre hôtel The cowhsed. Si l’on trouve assez aisément des chambres familiales pour 4 personnes en Ecosse il est plus difficile d’en trouver pour 5. J’ai donc effectué un tri pour sélectionner les hébergements pouvant nous accueillir, à un budget raisonnable et avec un look plutôt sympa.

The Cowshed est situé dans le charmant petit village de Uig à seulement 15 minutes de  route de Portree. Vous y profiterez d’ailleurs d’une vue sur toute la baie ! Sorte d’auberge de jeunesse tendance on y trouve des dortoirs de 4 ou de 6 et des maisons en bois. Nous avons réservé un dortoir de 6 pour 5. Le tarif est incroyablement compétitif pour un séjour sur Skye et le confort est au top ! Des salles de bains avec douches à l’italienne, tout l’équipement pour cuisiner dans les parties communes, des jeux et des livres dans toutes les langues. l’ensemble est très propre et design.  Lorsque vous arrivez vous prenez possession de votre chambre, vous disposer d’un espace de rangement pour votre nourriture et pouvez profiter de la cuisine, du coin repas et des canapés de la partie commune.

Dans le secteur de Uig, en empruntant une petite route sinueuse où les voitures ont peine à se croiser ou en partant à pied du village, se trouve la vallée des fées ! Fairy Glen est un endroit paisible, flanqué de collines vertes pyramidales, de petits étangs. Si vous jouez le jeu vous aurez l’impression d’entrer dans un monde mystérieux emprunt de légendes.

Dunvegan – son château, sa plage de corail et sa boulangerie :

Le château de Dunvegan. Il est possible de visiter le château de Dunvegan, de se promener dans ses jardins et de faire une sortie en bateau pour observer les phoques sur une barque à moteur. Il semble aussi possible de les voir en suivant la petite route à la sortie du village de Dunvegan en direction du château et de poursuivre en direction de Claigan puis couper à travers champs.

Nous avons pris la voiture pour emprunter un chemin vers le nord à partir du château. Notre objectif : atteindre les plages de sable corallien. Après 45 mm de marche facile dans les landes, après avoir sauté dans les flaques et les cours d’eau, après s’être cachés derrière les murets de pierres …

Nous sommes effectivement arrivés à Corail Beach.

Une plage de sable blanc, des eaux turquoise et des rochers sombres, des couleurs indescriptibles mais attention si cette vision vous évoque les Seychelles ou les Maldives ne vous fiez pas au descriptif l’eau est à 10°c et les embruns ne donnent pas envie de se découvrir.

Il fallait bien reprendre des force et c’est à la boulangerie du village Dunvegan Bakery, la plus vieille boulangerie de l’île de Skye que nous avons trouvé notre bonheur ! De bons pains à l’ancienne, des carrotcake à tomber et des hotdogs délicieux à 1€ !

Le tour de Skye

Nous avons passé deux nuits sur Skye et c’est le minimum pour cette destination si dépaysante. Il parait qu’il y fait moins beau que dans le reste de l’Écosse, en ce qui nous concerne c’est là qu’on a découvert le concept de “douche écossaise “. Mais ces paysages sont à tomber et avec nos cirés et bottes Aigles nous étions bien équipés ! Sur le chemin du retour nous avons traversé en voiture Quinraing qui réserve habituellement une randonnée facile mais vertigineuse.

Nous nous sommes arrêtés devant la falaise abrupte de Kilt Rock avec sa cascade Mealt Falls de 60 m de hauteur tout de même. Cela ne mérite pas plus qu’un arrêt de quelques minutes mais c’est assez joli.

Nous aurions bien tenté :

  • La randonnée d’Old Man of Storr en passant devant le lien de départ. Une succession de petites montées en lacets jusqu’à déboucher après 1h30 de marche sur d’imposantes aiguilles de granite.
  • L’ile de Harris qui semble encore plus préservée et sauvage (si c’est possible ?)
  • La pointe de Nest Point, ses falaises, son phare au coucher du soleil.

En route vers le Sud

Quelques miles après le pont de Skye, nous bifurquons sur une mini-route pour un détour pause déjeuner qui nous a permis de découvrir une  excellente adresse et de rencontrer un troupeau de vaches Highlands, vous savez ces vaches poilues trop mignonnes. Nous aurions pu passer des heures à les observer !

The Croft Cafe à Kyle of Lochalsh et son afternoon Tea (des petits sandwich triangles, des scones, des pâtisseries, du thé ou du café). Il faut savoir qu’en Écosse on mange facilement entre 11h et 17h, le petit-déjeuner finissant à 12h, le lunch s’étendant sur toute la période d’ouverture et l’afternoon Tea commençant à 14h il est possible qu’à une même table certains commandent un plat salé et d’autres un plat sucré !

Au point de rencontre de trois lochs sur la côte ouest de l’Écosse, Eilean Donan à côté du village de Dornie est un des châteaux les plus célèbres du pays ! Si cela ne vaut sans doute pas la peine de venir de loin juste pour le voir, si l’on peut être impressionné par le nombre de personnes faisant des selfies ou par les tarifs déraisonnables des billets d’entrée, il faut le dire il est sacrément beau cet édifice austère se dressant fièrement entre lac et montagnes. Si vous avez le temps d’explorer l’intérieur et les abords, prenez quelques minutes pour marcher le long du lac vous y ferrez de bien belles photos.

La région de Falkland, Perth et Dundee

Direction la région agricole du Perthire, entre Perth et Dundee. Certains surnomme cette région “le pays des arbres géants”. On y retrouve des forêts dense et des champs rasés de près par des boutons Hébrides.

C’est dans une ferme cette fois ci que nous avons prévu de dormir ! La ferme Guardswell propose des cabanes et cottage à la décoration soignée et très bien trouvée.

Nous nous sommes régalés !  Caresser les ânes, donner du grain aux poules en liberté, regarder courir les es chiens, jouer à cache cache dans la serre pour et évidemment des compter les moutons dans les champs.

Il y avait même un van réaménagé pour se servir en légumes et herbes aromatiques de la ferme. Il suffisait des se servir et d’y laisser le nombre de pièces correspondantes.

Mais le truc le plus incroyable était bien cette cabane totalement atypique pour les enfants ! Non pas un hébergement insolite mais bien un endroit dont chaque hôtes pouvait profiter : un vieux bateau de bois coloré et des jeux à disposition.

Reportage complet sur Guardswell Farm Hébergement insolite en Ecosse sur Family-vip.

Le Falkland Palace est un château (pardon un palais) de style renaissance situé en plein cœur du très pittoresque village de Falkland. Les Stuart venaient y chasser le sanglier et le cerf mais le plus incroyable témoignage laissé par Marie Stuart et bien ce plus ancien cours de tennis de Grande-Bretagne construit au 16ème siècle. Le palais et les jardins méritent réellement la visite. On y trouve finalement bien plus de pièces laissés par les Stuarts que dans le château d’Édimbourg à une heure de là !  Falkand est finalement méconnu à tord sauf par  les fans d’Outlander ! Effectivement de nombreuses scènes de la saison un et deux ont été tournées ici. La fontaine a servi de lieu de tournage l’une des premières scène d’ouverture. S’il vous reste un peu de temps nous vous recommandons un petit tour dans les ruelles.

Édimbourg avec des enfants

Et enfin la Capitale : Édimbourg. Nous vous avions confié qu’il nous avait fallu un temps d’adaptation pour quitter les étendues sauvages des Highlands et les prairies de notre ferme pour passer deux jours dans une ville.

Mais comme en Écosse rien n’est pareil qu’ailleurs même sa plus grande ville offre un charme particulier ! Une atmosphère digne de la saga Harry Potter, des quartiers préservés, des ruelles aussi charmantes que lugubres. Il se pourrait que vous soyez ensorcelés au détour d’un passage, projeté dans un autre univers au coin d’une ruelle !

On commence par le quartier le plus emblématique le quartier Old Town : son artère principale, le « Royal Mile » qui relie le château d’Edimbourg au Palais Holyrood. Un quartier historiques aux maisons de vieilles pierres préservées et évidemment la rue la plus impressionnante et colorée : Victoria Street.

Vous ne pourrez pas le manquer puisqu’il surplombe littéralement la ville depuis plus de 3000 ans : Le château d’Edimbourg. La visite donne accès à une grande esplanade pavée et à différentes parties de la forteresse. Un panorama sur toute la ville s’offre aux visiteurs. Si le ticket d’entrée est assez élevé il permet de découvrir les bijoux de la couronne, d’assister au coup de feu depuis le canon à 13h, les prisons et leurs mises en scène. Contrairement au château de Falkland, rien ou presque n’est d’origine.

Nous vous conseillons de réserver sur internet vos billets ce qui vous évitera de faire une première queue au niveau de l’achat des tickets et de prendre le petit guide pour les enfants (payant et en anglais uniquement) ou la fiche visite famille (en français mais pas disponible lorsque nous y étions).

Le musée national d’Écosse correspond à la fusion du musée d’histoire de l’Écosse et du musée royal adjacent. Ce musée a la particularité d’être gratuit ! Il y a beaucoup de thèmes différents abordés, des espaces vidéos et sensoriels qui plairont aux enfants ainsi que la partie Museum d’histoire naturelle avec ses animaux reconstitués.

Nous avons bien aimé Dean Village sa rivière et son ambiance paisible.

Édimbourg avec des enfants ce qu’il faut savoir :

  • A recommander aussi : Camera Oscura
  • Il faut le savoir que la ville n’est pas très accueillante pour les conducteurs, mieux vaut s’assurer que son hôtel dispose d’un parking ou carrément laisser la voiture à l’aéroport.
  • Les enfants sont les bienvenus toute la journée dans les pubs mais à partir d’une certaine heure (20h en général) la licence ne permet plus au tavernier de les accueillir.

Tout ce que vous devez savoir sur l’Écosse en famille

Il existe certains aprioris sur l’Écosse auxquels nous aimerions tordre le coup !

  • Il est possible de voyager à prix intéressant : comme vu plus haut Easyjet propose des vols vers Glasgow à des tarifs très interessants.
  • On y mange bien et facilement à presque toutes les heures de la journée.
  • Il s’agit vraiment d’une destination famille et même hyper kidsfriendly.
  • Nous n’avons finalement pas vu un seul moustique ! Même dans les Highlands de l’Ouest et sur Skye pas un Midge à l’horizon ! Cela ne signifie pas qu’il n’y en a pas mais simplement qu’il est possible de ne pas du tout en rencontrer !
  • Si le crachin et de rigueur (une sorte de brumisateur géant) il peut faire beau et même très beau. Nous avons eu près de 30°C et un magnifique ciel bleu pendant 2 jours.
  • Il est possible de choisir plusieurs itinéraires en Écosse : On rejoint finalement assez facilement l’île de Skye et les Highlands de l’Ouest depuis Glasgow ou Édimbourg en une journée.
  • Nous avions lu qu’il était difficile de trouver des stations essence mais jamais nous n’avons été à cours de carburant.

Cirés et Bottes pour partir bien équipés : Aigle

Vols à destination de l’Ecosse : Easyjet

Référence voyage en Ecosse :  le site Ooh My World pour tout savoir sur la préparation d’un voyage en Écosse.

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

3 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous