Monozygotes et dizygotes différences

Quelles différences entre Monozygotes et dizygotes ? Comment savoir si l’on parle de vrais ou faux jumeaux ?

Les jumeaux monozygotes sont appelés dans le langage courant les vrais jumeaux et les jumeaux dizygotes les faux jumeaux. Évidemment ces termes ont une légère tendance à énerver les parents de jumeaux justement ! Comme si les faux jumeaux n’étaient pas vraiment des jumeaux ?!

Monozygotes et dizygotes pourquoi une différence ? 

Processus pour les jumeaux monozygotes:

  1. Les jumeaux monozygotes sont issus d’un seul l’œuf, et d’une seule fécondation. Chez les monozygotes, un ovule est concerné au moment de l’ovulation, comme dans les grossesses de singletons. L’ovule est fécondé comme pour une grossesse simple finalement.
  2. C’est ensuite qu’intervient une division cellulaire ! Lors de la division cellulaire de la grossesse monozygote, il se passe alors un truc fou : l’individu se sépare en deux ! les deux petits jumeaux monozygotes seront donc génétiquement identiques. On ne peut parler de clones puisqu’il s’agit d’un processus naturel mais de la création de deux individus identiques !

Attention, un jumeau monozygote a le même ADN que son jumeau (çà marche aussi pour les jumelles Monozygotes évidemment), ils n’ont par contre pas les mêmes empreintes digitales. On vous explique pourquoi dans un article : Jumeaux et empreintes digitales.

3 types de grossesses monozygotes (Bichoriale-biamniotique / Monochoriale-Biamniotique / Monochoriale – Monoamniotique) :

  1. La séparation peut avoir lieu juste après la première division cellulaire, à ce moment là, les jumeaux auront chacun un placenta, et chacun un sac amniotique.
  2. La séparation peut également avoir lieu plus tard, au stade du bouton embryonnaire, à ce moment là, les jumeaux auront dans le même placenta, mais ils auront 2 sacs amniotiques.
  3. Enfin; lorsque la séparation a lieu au stade du disque embryonnaire, alors que le sac amniotique est déjà formé, les jumeaux seront dans le même placenta, et dans le même sac amniotique.

Évidemment le suivi de la grossesse gémellaire ne sera pas le même, les grossesses gémellaires Monochoriales-Monoamniotiques nécessitant un suivi de grossesse plus rapproché.

On dit qu’il n’y a pas d’hérédité dans les grossesses  gémellaires monozygotes même si l’on constate parfois des lignées de jumeaux monozygotes dans certaines familles ! Pour comprendre cette partie là nous vous invitons à lire notre résumé sur les facteurs de chance d’avoir des jumeaux.

Pour les jumeaux dizygotes: (schéma 4).

Comme le montre le schéma, sont issus d’une double ovulation, et d’une double fécondation. Il y a deux foetus dès le départ ! Deux individus aussi distincts que des frères et sœurs.

Dans le cas de grossesse gémellaires dizygotes, l’hérédité du côté de la femme a été prouvé. Si vous avez bien lu plus haut les facteurs augmentant les chances de tomber enceinte de jumeaux vous avez du comprendre que la preuve n’a été apportée que pour les femmes (et non les hommes) et dans le cas d’une grossesse de dizygotes.

Une grossesse forcément bichoriale-biamniotique :

Dans les cas de faux jumeaux, les 2 œufs sont totalement indépendants. Cette configuration représente les 2/3 des jumeaux et la grossesse est forcément bichoriale-biamniotique.

Deux poches, deux placentas, les jumeaux sont-ils forcément des dizygotes ou faux jumeaux ?

Les cas faciles à comprendre :

Si les jumeaux sont de sexe différents : grossesse de Dizygotes ou faux jumeaux

Si les jumeaux (ou jumelles) sont dans une seule poche, ou n’ont qu’un seul placenta à partager : grossesse de Monozygotes ou vrai jumeaux

Mais si les jumeaux sont de même sexe et évoluent dans deux poches avec chacun leur propre placenta (grossesse bichoriale, biamniotique) :

Et bien là, sans les avoir vu et sans test ADN impossible de savoir s’ils sont vrais ou faux jumeaux !

Si à l’accouchement ils présentent des différences (couleurs des yeux, des cheveux, forme du nez …) vous pourrez écarter l’hypothèse de vrais jumeaux mais si vous ne pouvez les différencier à 1 mètre, il est possible qu’ils soient vrais jumeaux !

 

Attention shema  droits d’auteurs Jumeauxandco

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

6 Comments
  1. Pour ma part ce sont des jumeaux monozygotes mono choriale et bi amniotique et ont eu le STT (Syndrome Transfuseur Transfusé) plus important pour ce type de jumeaux !

  2. Je suis dans le même cas que toi…et j’espère qu’ils ne souffriront pas de ce syndrome…
    Comment vont-ils aujourd’hui?
    As-tu subis une intervention?

  3. mes filles sont monozygote monochoriale monoamniotique. aucun soucis particulier pdt la grossesse et la naissance (par céza obligatoire à 35 sa et 4 jours).

    heureusement….elles sont nées avec un poid de laana 2 kg 150 et milly 1kg875 elles sont restés en neonat et unité kangourou avec moi et seulement 10 jours après maison.

    elles vont super biens, milly est plus débrouillarde que sa soeur laana, elle fait déjà ses 1er pas et parle (basouille) et laana est plus timide mais elle avance aussi par contre c’est la fête avec leur grande soeur Eloïse qui a bientôt 3ans.

  4. delphine pour te répondre moi tout se passait tres bien a la 32 eme semaine j’ai été hospitalisé pendant 1 semaine trop de contractions et puis ensuite tout les 3jours écho,monitoring et c’est qu’a la 34 eme semaine qu’ils ont vu ca alors que déja a la 2écho un plus petit que l’autre mais d’apres le médecin rien d’alarmant et a la 3eme écho c’était pire mais m’a dit que c’était normal toujours un plus gros que l’autre et y en avait un qui bougait moins que l’autre toujours d’apres lui c’est normal car a peu de place alors que c’était le stt qui débutait
    oui j’ai eu une césarienne d’urgence un des petits n’avait presque pas de sang enfin bref ils vont beaucoup mieux mais il reste tres fragile il reprend du poil de la bete comme ont dit!
    j’esper que tout se passera bien pour toi et tes petits bou
    bonne fin de grossesse

  5. bonjour,
    et bien moi mes filles, sont monozygote mono-choriale et mono-amiotique, et pendant ma grosse que des soucis mais un accouchemant super !!!!!!!!!!!!! elles ont eu le saindrome transfuseur tranfusé, à 25 semaines donc direction l’hopital en belgique car en france ça ne se faisit pas et comme j’avais que quelque heure devant moi pour les sauvaient opération et ensuite couché à la maison pour pas accouché toute suite, mais avec une petite fille de 2 ans est demi pas trop possible donc à 27 semaines perte des des eaux j’étais en train accouché !!!!!!!!!!!!!!!!!! mais pas question d’accouché donc hospitalisé jusqu’a 31 semaines les filles sont arrive avec un surper poids 1kg340 et 1k630 des ptites crevettes et maintenant elles ont 4 ans elles sont en pleins de santée

  6. Bonjour,
    J’ai eu une grossesse mono-bi.
    ici elles sont nées à 30sa, j’ai perdu les eaux… sans raison !
    Elles avaient le STT à un petit stade, dès le début on l’a vu donc j’ai été beaucoup suivi…
    Elles sont nées à 1kg et 1,5kg, tout s’est très bien passé, 1 mois et demi à l’hopital et hop direction la maison !
    L’une a toujours été plus rapide à faire les choses, l’autre est un peu plus réservée et analyse beaucoup avant de faire les choses seule, mais sinon elles n’ont eu aucune séquelles et se portent à merveille.
    bisous à vous toutes et vos loulous

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous