Accouchement jumeaux : comment çà se passe ?

Accouchement jumeaux

De la même façon que la grossesse gémellaire est plus délicate, accoucher de jumeaux est plus compliqué qu’accoucher d’un seul bébé. Si l’affaire est plus délicate cela ne signifie pas par contre qu’elle va mal tourner. Comme nous avons pu le voir au sujet de la prématurité jumeaux cela se passe plus souvent bien que pas bien. En effet une majorité des petits jumeaux naissent à ou après 37 semaines d’aménorrhée. Une majorité d’accouchement se passe bien !

Accouchement jumeaux césarienne ou voie basse :

De la même manière s’il est plus complexe de prévoir à l’avance le type d’accouchement ( par voie basse ou par césarienne)  on est aussi assuré d’être particulièrement bien entouré médicalement.

L’accouchement jumeaux par voie basse ou voies naturelles :

Commençons par l’accouchement par voie basse ou ce qu’on nomme aussi accouchement par voies naturelles. Ce qu’il faut savoir c’est que c’est votre gynécologue qui décidera de vous laissera ou non accoucher par voies naturelles. Si vous avez votre mot à dire c’est votre sécurité et celle des bébés qui primera.

Le médecin commence par se faire un avis en analysant les résultats de la radio du bassin de la maman et de l’ échographie montrant la position des bébés.

Les critères pour un accouchement par voie basse :

  • Les dimensions et la forme du bassin compatibles avec le passage des bébés.

  • La position des bébés le mieux étant la tête en bas.

  • Leur poids respectifs.

Si les dimensions et la forme du bassin sont validées, si les deux bébés ont la position tête en bas, que le bébé le plus lourd se présente d’abord ou qu’il n’y a pas une trop grande différence de poids entre les deux bébés alors l’accouchement est envisagé par voies naturelles.

Ce qu’il faut savoir c’est que la césarienne n’est pas une fatalité :

Les médecins ont pris conscience de l’intérêt de la naissance des jumeaux par voie naturelle et choisiront cette option dès que les conditions le permettent.

En 2015 a été publiée une réalisée par une équipe de l’Inserm, de l’Université Paris-Descartes et de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris. Les conclusions du professeur Schmitz chercheur et gynécologue obstetricien à l’hôpital Robert Debré – AP-HP notamment montrent l’importance de privilégier lorsque c’est possible la voie basse comme mode d’accouchement en cas de grossesse gémellaire. Jusque là les médecins se basaient sur les résultats d’études anglo-saxonnes selon lesquelles l’état de santé du 2ème jumeau né était meilleur après une naissance jumeaux par césarienne que par voies naturelles.

Les conclusions de cette étude du nom de JUMODA comme mode d’accouchement des jumeaux sont sans appel :

– Une naissance par voie naturelle permettrait de faire baisse la mortalité et morbidité néonatale des deux enfants surtout lorsque le premier bébé se positionne tête en bas.

– le contact entre les fœtus et les bactéries du vagin de la mère pourrait permettre de déclancher des mécanismes immunitaires protecteurs,

Césarienne jumeaux : dans quel cas ?

Ce qui change c’est que la césarienne est décidée dans presque la moitié des naissances de jumeaux. Plus de 40 % des accouchements de jumeaux sont réalisés par césarienne. Cela peut sembler important mais c’est ce qui a permis de diminuer considérablement le risque de complications la maman et les jumeaux.

Voici maintenant les critères qui peuvent engendrer une césarienne :

  • La question de la césarienne se pose particulièrement lors d’une grossesse gémellaire monoamniotique. Les deux bébés étant dans la même poche et reliés au même placenta le risque d’enroulement des cordons est plus important.

  • L’état de santé des bébés et de la future maman peut nécessiter une césarienne. En période de Covid la procédure d’accouchement peut notamment être adaptée.

  • Si les bébés sont trop petits et fragiles et que les médecins ont peur qu’ils ne supportent pas les contractions. L’objectif devient d’éviter la souffrance foetale.

  • la position du ou des placentas sera aussi prise en compte.

  • les poids des bébés et leur position : Si les deux bébés ont la position tête en bas mais que le bébé le plus lourd se présente en deuxième position ou qu’il y a une trop grande différence de poids entre les deux bébés alors cela peut nécessiter une césarienne.

  • L’accouchement peut alors se faire par césarienne, soit sous péridurale, soit sous anesthésie générale, pour éviter une attente trop longue pour le deuxième jumeau.

  • Enfin les gynécologues surveillent de près l’existence d’une cicatrice sur le ventre de la maman liée à un accouchement précédent par césarienne. Celle-ci pourrait se déchirer et aboutire à une rupture utérine .

Accouchement jumeaux en siège :

Contrairement aux idées reçues il est possible d’accoucher de jumeaux même en siège. Lorsque le premier jumeau se présente en siège cela complique les choses mais ne signifie pas que l’accouchement par voie naturelle est écarté d’autant plus si la future maman enceinte de jumeaux a déjà précédemment accouché par voie basse.

Accouchement jumeaux péridurale, déclenchement :

Déclenchement accouchement jumeaux :

Si accouchement ne s’est pas déclenché prématurément, il est presque toujours programmé vers la 38ème semaine d’aménorrhée, afin que l’équipe médicale au grand complet soit présente et prête à agir si besoin est.

Il arrive que l’accouchement soit également déclenché pour permettre à la maman et à ses jumeaux de bénéficier de la présence d’une équipe médicale au grand complet.

Péridurale jumeaux :

La péridurale est souvent conseillée, en effet elle permet, si une complication survient, de procéder à une césarienne de dernière minute, tout en vous permettant d’assister à la naissance. Il n’est pas rare que la manière dont se présentent les jumeaux ou la position d’un membre ou d’un des cordons entraînent des accouchements plus compliqués avec un temps de travail plus long. Si la maman est trop fatiguée il faut pouvoir la soulager facilement.

Déroulement de l’accouchement de jumeaux :

Comment se déroule l’accouchement ? Comment se passe la naissance des jumeaux ?

Naissance du premier jumeau

La naissance du premier jumeau se déroule comme celle d’un bébé unique. C’est souvent le plus gros bébé qui naît le premier mais ce n’est pas toujours le cas. Il s’écoule généralement moins de 15 minutes entre la naissance des deux jumeaux.

Naissance du deuxième jumeau

Après la naissance du premier, Après avoir coupé le cordon l’équipe médicale rompt immédiatement la poche du second. Le gynécologue ou la sage-femme vérifie la présentation du second jumeau  et veille à ce qu’il ne change pas de position s’il se présente bien car se trouvant moins à l’étroit, il a la possibilité de se mettre transversalement. L

’échographie permet de surveiller sa présentation et son éventuel changement de position. Le monitoring permet de détecter une souffrance fœtale. Si le deuxième bébé se présente en siège, le médecin va l’extraire par les pieds la place étant déjà faite par le premier bébé, s’il est en traverse une maneouvre sera décidée.

Si tout va bien le gynécologue ou la sage-femme, vont donc réussir à extraire le bébé par des manœuvres intra-utérines sinon une césarienne devra être pratiquée d’urgence.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’en l’absence de complications, le second jumeau sort beaucoup plus facilement que le premier parce que le chemin a déjà été fait.

Expulsion du placenta ou des placentas

L’expulsion du placenta souvent fort volumineux ou des deux placentas, demande au gynécologue ou à la sage-femme d’être particulièrement attentifs aux problèmes d’hémorragies. Une perfusion d’ocytocine sera mise en route pour donner des contractions utérines et accélérer le décollement du placenta.

Ce qui change lors d’un accouchement jumeaux

Si vous avez déjà accouché auparavent d’un bébé vous allez voir qu’un accouchement de jumeaux est particulièrement encadré ! Impossible de vouloir accoucher en cercle restreint ! La sage femme observe la dilatation du col et surveille l’état de la future maman, le gynécologue est forcément présent, l’anesthésiste aussi et très souvent deux pédiatres se tiennent prêts à intervenir. Si vous ajoutez un stagiaire infirmier ou sage femme cela vous donne la mesure de l’intimité qui vous attend !

Après l’accouchement jumeaux, le suivi post-accouchement

La désormais maman de jumeaux bénéficiera d’un suivi plus soutenu et d’une hospitalisation plus longue. La durée sera déterminée par l’état de santé des bébé, par la mise en place de l’allaitement et par la remise sur pieds de la maman. Le personnel médical peut ainsi procéder plus frequemment à une révision utérine et à l’injection d’ocytocine. Revenons sur ces deux notions …

Révision utérine jumeaux

Il arrive fréquemment qu’une révision utérine ou une délivrance artificielle soit pratiquée à cause de l’utérus qui est sur-distendu et donc qui se contracte et se rétracte moins bien. L’examen de la masse placentaire permet également de savoir s’il s’agit de vrais ou de faux jumeaux.

Injection Ocytocine

Le risque hémorragique étant plus grand pour une maman de jumeaux au moment de la délivrance, une injection d’ocytocine est préconisée. Elle permettrait de diminuer le risque par deux.

A lire également :

Menace d’accouchement prématuré jumeaux / MAP tout ce qu’il faut savoir

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

23 Comments
  1. Et pour finir, une précision que je n’ai jamais pu trouver avant mon accouchement:
    Quand le premier bébé naît, on le pose sur le ventre de la maman pour un petit câlin, puis on l’emporte et là, quand les contractions reprennent, on pousse pour BB2 qui lui aussi aura droit à un câlin sur le ventre de maman, mais un peu moins long.

  2. Moi je n’ai pas eu de problèmes pour mon accouchement, il s’est déroulé par voie basse et à 39 semaines programmé car mes petits loups n’était pas décidés à sortir, les contractions ont été très dures, heureusement que la péridurale existe d’ailleurs. Mes deux petits loups pesaient 2.990 kg et 2.830 kg. Mes amours ont vu le jour le 06 aout 2009, nous avons le couple alors comme ça pas de jaloux, Papa à sa fille et Maman à son fils.
    Pas de soucis non plus pour les placentas tout c’est très bien déroulé pour moi, seul petit mécontentement de ma part, car le papa ne pouvais pas être présent si besoin de faire une césarienne. Mais le principal pour lui était que tout se soit bien passé. et oui il est vrai que les câlins ne sont vraiment pas long mais après nous avons toute la vie pour leur en faire et moi j’en profite un max.

  3. Grossesse mono-bi.
    Ici naissance de mes trésors par césa à 36+5. L’accouchement a été déclenché par la gynéco car les loulous refusaient de sortir.
    Pourquoi déclencher avant 38sa me direz vous. C’est simple un bébé estimé à 3kg5 et un à 2kg4, aucunnneeeee contraction, un col ouvert seulement à 2 doigts (et depuis mes 7 mois de grossesse) bref ils ne voulaient pas sortir et pour moi ce n’était plus du tout vivable.
    Je suis une très bonne mère porteuse mais à quel prix sur ma fatigue, mon corps et mon moral.
    Pourquoi la césa, car un bébé en siège décomplété et + de 500g entre les deux.

  4. J’aime vraiment votre article. J’ai essaye de trouver de nombreux en ligne et trouver le v?tre pour être la meilleure de toutes.

    Mon francais n’est pas tres bon, je suis de l’Allemagne.

  5. vraiment un tres bon article, j’ai accouché par vb à 31sa et tout c ‘est vraiment bien passé une équipe formidable, sauf que je ne pouvais pas avoir la péridurale donc on n’a fais sans et mes z’amours sont nés à presque 45 min d’intervalles et j’ai échapé à la cesarrienne! ce qui compte dans l’accouchement c’est d’etre bien prise en charge et rassurée et se dire que de toute fçon d’une maniere ou d ‘une autre il faudra bien que ça se fasse, donc rester zen et laisser faire la nature!

  6. Super accouchement pour moi.
    Les 2 bb étaient en siège et pourtant j’ai accouché à 34SA et demi par voie basse car tout s’est déroulé idéalement et les bb étaient en pleine forme (2kg200).
    Après avoir perdu les eaux, le travail s’est fait spontannément et très rapidement puisque entre la perte des eaux et la naissance de ma fille il s’est déroulé 5 heures. Mon fils est arrivé 5 minutes après, l’obstetricienne est allé le chercher, je n’est pas eu besoin de pousser. On m’a posé les bb dessus quelques secondes à leur sortie, génial. Peridurale très appréciable car les contractions sont très fortes. Episio obligatoire mais pas douloureux pendant l’accouchement (gêne après pendant la cicatrisation 7 jours environ).

  7. Hello
    contente pour vous pour selle qui ont eu un magnifique accouchement
    Moi j angoisse je suis a 34+4 de ma grossesse gémelaire mon premier a la tete en bas et mon 2 ème a la tete en haut
    J ai tres peur je set^pas commen sa va se passer on ma parler de faire sortir le premier part voie basse et si le 2 ème se met en travers sa finirais en césarienne j angoisse pouvez vous m aide ou faut que je demande direct la césarienne

    J attend de vos nouvelles a bientot Bisouxxxx

  8. bjour
    enceinte de jumelle j ai fait une echo le 2 aout mes pepette fon 350g et aujourd huit la sage femme et venue j ai le col ouver a un doigts j ai telment peur

  9. Bonjour

    Moi j attends également un couple de jumeaux et je suis a 35 sa, mais a mon écho hier le gynéco m a dit q ils étaient tous les 2 la tête en bas mais croises l un sur l autre ! Je sais pas si vous avez u les votre dans cette position mais tout ce que je souhaite c est que mon accouchement se passe bien et naturellement.

  10. moi mon rêve est d’avoir des jumeaux et quand j’écoute ses différents commentaires ça me rassure

  11. bj j ai eu des enfants avec accouchement qui c est tj bien passer, je voulais vous demander car j attends des jumelles si elle naisse avec en bon poids et que tous ce passe bien si elle vont quand meme en couveuse ou chambre avec mes bb ou avec une voisine et autre bb merci a vous

  12. Bonjour à toutes! Moi j’attends des jumeaux et là je suis à 36SA+2, et on a décidé mon gygy et moi de déclencher pour mercredi 28 mai tout simplement pcq j’ai trop de fatigue,douleurs lombaires et une forte pression au niveau du pubis quand je marche… Mais la en lisant tous vos commentaires j’avoue que j’ai un peu flippé, parce que j’aimerai accoucher par voie basse et non pas par césarienne et mes bbs sont bien positionnés ils ont tous les deux la tête en bas et pèsent chacun 2kg700.

  13. Suis actu a la materniter pour l accouchement de ma soeur elle atend des jumeaux une fille et un garcon

  14. Bonjour!
    J’ai été hospitalisé pour col raccourci à 17 mm pendant 5 jours à 28 SA et retour à la maison.
    La je suis à 32 sa, alors je serre les fesses!!!
    Mais je me languis de les voir…

  15. Bonjour, je suis à 31+3sa, j attends un ptit mec et une ptite nana 🙂 hospitalisée à 28sa pour oi ouvert avec protubérance de la poche des eaux…. Comme vous toutes…. J ai pas mal d angoisses …
    Courage les filles! On va toutes faire de beaux bb:)
    Bises

  16. Bonjour, je suis a 31SA enceinte d’un petit couple de jumeaux ! Je me sent de plus en plus lourde ….. Mon gygy m’a dit que le déclenchement se fait avant 39 SA , on ne va pas au delà ! Ouf car sa pèse !!! J’espère accoucher avant Noel vers le 10 décembre je serais a 37 sa ….. La dernière écho les 2 avaient la tête en bas 🙂

    courage a toute

  17. Je suis enceinte de jumelles de 25 sa et jaimerais avoir des conseils sur tous les plan

  18. bonjour je suis a ma 2 eme grossesse et je suis a 31 sa de jumeau (mono-bi)je commence a stresser pour l’acouchement je commence a me dire vite vite qu’il sorte sachant que j’ai apri que il ne laisse pas depasser 39sa si sa vien pas avent
    j’ai peur aussi que ma fille de 2 ans et demi passer se sante abandonnée ..
    mi a par sa franchement j’ai passer un tres bonne grossesse .

    vivement l’acouchement

  19. Ce fut une grossesse très surveillée pour ma part! Je suis déjà maman d’1 grande fille, née à 26+4, sans raison médicale connue…Alors une grossesse gémellaire était pour moi 1 défi de taille, avec un utérus contractile et un col qui a commencé à diminuer à 20SA. J’ai donc été cerclée à ce terme là avec 1 repos strict à la maison. Malgré cela, j’ai été rapidement transférée en niveau 3, à 23SA et 6 jours, j’ai eu les injections pour maturer les poumons et une cure de Tractocyle. Mes bébés prenaient difficilement du poids (mono-bi) mais suivaient leurs courbes. Vers 25SA, je n’avais plus que 6mm de col, je ne me levais que pour me laver et aller aux toilettes. Avec l’Adalate 3 à 4 fois par jour, je diminuais bien les contractions. J’avais 1 monitoring tous les jours, et des échos et dopplers 1 fois par semaine. Avec bonheur, j’ai franchi les 26SA, puis 28, 30, 32SA,…! Le travail s’est mis en route tout seul, à 33SA et 3 jours. Les 1ères contractions sont venues vers 8h du matin, qui ont été d’emblée douloureuses! J’ai eu la péridurale (merciiiiiiii), et puis j’ai été transférée en salle de naissance. Beaucoup de monde et d’agitation, beaucoup de stress et d’angoisse aussi, car pour ma 1ère grossesse, j’avais accouché sous AG. Ma 1ère fille est née à 11h30, elle pesait 1,295kg. Je l’ai entendu crier, et on me l’a posé sur ma poitrine, un moment tellement émouvant, intense, indescriptible… Ma 2ème fille est arrivée 9mm plus tard, à 1.310kg. Il a fallu que le gynécologue fasse une manipulation, car elle s’était mise en transverse, et là j’ai trouvé le temps très long! Ils m’ont aidé pour la sortir car j’étais vraiment épuisée.. . Elle a crié aussi, et je l’ai également eu sur moi. Le papa a accueilli nos bébés en néonat. Pour le post accouchement, tout s’est bien passé, je m’en suis vite remise. Je suis sortie 4 jours après mon accouchement. Mes filles sont restées 1 mois et 1 semaine en néonat. Elles ont un peu plus de 2 mois et vont très bien.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Notre recommandation Poussettes doubles :Notre recommandation Poussettes doubles :
Notre recommandation Accessoires JumeauxNotre recommandation Accessoires Jumeaux
Ils parlent de nous Ils parlent de nous