Césarienne jumeaux

La césarienne dans le cas de naissances de jumeaux est décidée à 50,2%, ce qui a permis de diminuer considérablement le risque de complications la maman et les jumeaux. Dans quels cas ? Comment celle-ci est elle vécue ? Témoignages de mamans de jumeaux ayant accouché par césarienne.

Qu’est ce qui va être déterminant dans la décision d’une césarienne ?

  • Votre gynécologue décidera de vous laisser ou non accoucher par voies naturelles après une radio de votre bassin et une échographie montrant la position du bébé situé en bas.Votre bassin doit avoir les dimensions et une forme compatible avec le passage des bébés. Ces dimensions sont connues grâce à une radio de votre bassin.
  • La majorité des césariennes programmées aujourd’hui le sont pour “utérus cicatriciel” combiné à un autre facteur. Par exemple, si pour votre premier accouchement vous avez eu une césarienne pour non engagement du bébé, si par ailleurs votre pelvimétrie est jugée “limite”, il est probable que votre gynécologue ne voudra pas tenter la voie basse et vous proposera une césarienne itérative.
  • Si les deux bébés ont la position tête en bas, que le bébé le plus lourd qui se présente d’abord ou qu’il n’y a pas une trop grande différence de poids entre les deux bébés alors l’accouchement se fera par voies naturelles. Après la naissance du premier, l’équipe médicale rompt immédiatement la poche du second, tout en veillant à que ce dernier ne change pas de position.
  • Si le premier ou les deux bébés se présentent par le siège, qu’il y a une grande différence de poids entre les deux bébés et que le premier est le plus léger ( voir retard de croissance intra-utérine jumeaux), l’accouchement peut alors se faire par césarienne, soit sous péridurale, soit sous anesthésie générale, pour éviter une attente trop longue pour le deuxième jumeau.
  • Il arrive que l’accouchement soit également déclenché pour permettre à la maman et à ses jumeaux de bénéficier de la présence d’une équipe médicale au grand complet, mais aussi du pédiatre.

Présentations obstétricales en fonction des termes de naissances

1 : présentations céphalique*-céphalique ; 2 : présentations céphalique-podalique ; 3 : présentations podalique-céphalique ; 4 : présentations podalique-podalique ; 5 : présentations autres. Etude www.sciencedirect.com Étude de 371 grossesses gémellaires.

Triplés ou plus

Pour les grossesses de triplés ou plus, la césarienne est souvent programmée. Des raisons pratiques le justifient : une naissance multiple nécéssite une équipe importante (pédiatres, etc.) pour s’occuper de tous les bébés ; il peut être souhaitable de programmer une date afin d’être certain de la présence de toute l’équipe

Une césarienne dans la plupart des cas bien vécue et bien préparée

La majorité des maman vivent très bien la perspective d’une césarienne et un accouchement par césarienne est un moment magique au même titre qu’un accouchement par voie basse. Certaines équipes médicales vous impliquent plus dans la naissance par césarienne, elles humanisent la chirurgie en vous préparant en tant que futurs parents : la présence du père au bloc peut aussi être d’un grand secours pour la construction de la naissance, un peau à peau au bloc ou en salle de réveil, jusqu’à une tétée précoce …

Évidemment l’explication, la compréhension de la raison de césariser, que ce soit en urgence ou non, est primordiale pour ne pas avoir de doute sur la légitimité de l’acte. Peut-être aurez vous besoin, pour accepter votre césarienne, de comprendre “pourquoi” ça s’est passé, “comment” vous en êtes arrivée là, pour faire la paix avec ce moment – à ce titre, demander votre dossier médical peut être une aide précieuse.

Que faire si la césarienne est mal vécue ?

  • Construire et reconstruire un lien maternel par le biais des premiers échanges et du maternage
  • Vous pouvez également tenter de vous approprier cette partie de vous qu’est la cicatrice en la touchant, en y trouvant un symbole positif.
  • En parlant à des personnes qui ne jugent pas, qui ne sont pas impliquées. Partager votre ressenti et votre vécu avec des personnes qui peuvent entendre, comprendre et accepter ce qui est dit, des personnes qui ont vécu des expériences similaires (réseaux de soutien ou associations comme Césarine) ou des professionnels .

Les conséquences psychologiques d’un accouchement par césarienne pour une maman de  jumeaux

  • L’imaginaire de l’accouchement. La grossesse gémellaire est souvent différente de celle que l’on s’était imaginée la naissance peut l’être aussi d’autant plus si elle est par césarienne. Dans l’imaginaire, la représentation de l’accouchement reste souvent très liée à la sortie “par voie basse”. Il faudra donc faire le lien entre “l’idée d’accouchement”, et “votre césarienne”.
  • Le rôle des hormones, le rôle actif de la mère. Lors d’un accouchement physiologique le corps vous prépare doucement, psychologiquement, à faire face à ce qui est en train de se produire, vous intervenez en entier, les hormones, les positions, tout intervient pour préparer la naissance. Vous êtes actrice de votre accouchement, vous vous impliquez physiquement et psychiquement dans cet évènement. A l’inverse une césarienne est hyper médicalisée. Cette chirurgie ne vous laisse pas beaucoup de marge de manœuvre pour vous impliquer dans cette naissance. Vous êtes confrontée à une naissance à laquelle vous n’avez pas participé, tout au plus vous consulte-t-on pour le choix d’une date.
  • Condition physique. Après la césarienne vous êtes rarement en condition physique d’assumer et assurer les soins aux nouveaux-nés, vous vous retrouvez d’autant plus en décalage entre ce qui avait été idéalisé et ce que vous vivez, que vous rencontrez cette déception et cette douleur physique, conséquente à la chirurgie.
  • Rêve et réalité. Vous regrettez ne pas voir le regard de votre conjoint à la découverte de votre bébé, ne pas vivre ce moment dans l’émotion à laquelle vous vous étiez préparée. Rien ne peut remplacer ces moments-là, mais beaucoup d’autres pourront être construits, et l’échange des sensations, des impressions avec votre conjoint pourra vous aider à cheminer.
  • L’entourage ne comprends parfois pas votre douleur, votre angoisse, en la niant même parfois. Qui n’a pas entendu que c’était mieux une césarienne, au moins on ne souffre pas, et puis bébé a la tête bien ronde.

Récits de naissance jumeaux par Césarienne

Solena sur www.difference-jumeaux.fr

Sophie sur www.cesarine.org

Pour plus d’information sur l’accouchement des jumeaux.


Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

7 Comments
  1. bonjour !
    J’ai eu une césarienne pour mes juju car j’ai un utérus bicorne et l’un d’entre eux était coincé dans une des corne ce qui rendait l’accouchement par voie basse impossible !
    Tout s’est trés bien passé mais n’ayant fait aucun effort pour leur venu au monde je ne dis jamais que “j’ai accouché ” c’est trés frustrant comme situation on ne vie pas pleinement ce moment !
    Avec le recul je me dis qu’il n’y avait pas d’autre solution pour le bien de tous !
    Mais je reste sur ma fin…

  2. Bonjour, je me permets de vous informer que Thea a souhaité retirer le récit de ces accouchements. Si vous pouvez enlever le lien ca évitera que vos lecteurs se casse le nez sur mon blog. Bonne journée

  3. Merci à Sophie pour son témoignage. J’ai appris hier que j’allais avoir une césarienne après 2 accouchements par voie basse. Je l’ai mal pris surtout que c’était la dernière fois que j’allais revivre ce moment magique… Enfin comme toute je relativise puisque l’essentiel c’est leurs santés..

  4. Bonjour,
    J’ai ma césarienne programmée dans 3 jours pour la naissance de mes jumelles. Grossesse gémellaire bi-bi à 38 semaines +3 jours sans aucune complication.
    Et je tombe sur votre blog qui me chagrine. Je ne comprends la polémique sur la césarienne et vous en arrivez à en faire culpabiliser les autres qui la vivent bien !
    Je n’ai aucune appréhension, aucune déception et je le vis bien et j’assume ! Je me dis que si ce choix a été mis en place c’est pour le bien de mes poupées et c’est ce qui compte !
    Votre article n’est absolument pas objectif et est écrit par une personne “contre” la césarienne, d’où mon commentaire choqué. Plus d’impartialité aurait été honnête de votre part !

    Sur ce sans rancune et bonne journée 🙂

  5. Bonjour Julia et merci pour votre commentaire. Désolée d’avoir pu vous choquer, nous souhaitions aborder le thème de la césarienne sous tous ses angles. Nous ne sommes absolument pas contre la césarienne bien au contraire elle est tellement utile dans certains cas ! J’ai moi-même accouché par césarienne de mes jumeaux et j’en garde un très bon souvenir néanmoins nous avons eu beaucoup de questions et témoignages de mamans qui ne l’ont pas vécu aussi bien. Certaines mamans de jumeaux vivent difficilement la césarienne et nous avons voulu les aider au travers de conseils.

  6. Les informations sur le vécus des mamans qui ont donné naissance par césarienne et sur la manière de se reconstruire par après lorsque ça été mal vécu sont très intéressantes. Je me permet toutefois d’apporter d’importantes nuances sur les informations données en tout début d’article:

    La pelvimétrie n’est plus pratiquée de nos jours et ne devrait plus être proposée pour décider si on doit avoir une césarienne ou non. Même chose pour la cicatrice de césarienne antérieure. En fait, les études ont montré qu’un avac de jumeaux n’était pas plus dangereux qu’un avac normal et que la césarienne ne devrait pas être offerte d’emblée à moins qu’une autre condition médicale le requiert. (Hélène Vadeboncoeur)

    La principale raison de faire une césarienne pour les gémellaires c’est la position de bébé 1. S’il est en siège ou en transverse la césarienne est souvent nécessaire. S’il est en céphalique, peu importe la position de bb2, la voie basse est possible. Les cas où bb2 est vraiment plus gros que bb1 sont aussi très rare, les césarienne pour cette raison ne devraient donc pas être aussi fréquentes. (William’s Obstetric)

    Aussi, il faut souligner que, selon le William’s Obstetric, la naissance par le siège serait moins risquée que la césarienne et ce même lors des grossesses gémellaires. La raison pour laquelle on offre des césariennes d’emblée aux gémellaires lorsque bb1 est en siège, c’est que la technique a été ”perdue” puisque, avant qu’on ne se rende compte qu’elle était moins risquée que la césarienne, on a cessé de l’enseigné aux médecins.

    Les cas où la césarienne est réellement incontournables sont moins nombreux qu’on pourrait le penser et la conclusion de l’étude qui est citée dans l’article mentionne que ”La politique de césariennes programmées dans notre équipe doit certainement être révisée”.

    À la base, la grossesse gémellaire n’est pas pathologique et elle devrait être considérée comme tel tant et aussi longtemps qu’aucun autre problème ne se soit présenté en cours de grossesse ou de travail…

  7. Bonjour j’ai eu une césarienne le 19/09 pour mes jumelles à 38 semaine et 4 jours car elles se présentaient en siège. Tout c’est très bien passé, c’est une sensation étrange de sentir qu’on vous touche et gigote le ventre sans avoir mal. Elles sont nées à 1 minute d’intervalle et le papa était présent c’était magique. Comme elles se portaient bien j’ai pu les avoir en peau à peau jusqu’à la fin de la césarienne. Elles faisaient 2,600 kg et 2,180 kg. On te mettra debout le lendemain matin et après c’est vrai je vais pas te mentir ça tire pendant les 3 premiers jours mais j’étais entourée d’une super équipe qui m’a fait oublié cette douleur. Bon courage pour demain, la naissance de ses enfants c’est le plus beau moment.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous