Statistiques naissances multiples en 2009

Nombre de naissances en France en 2009 :

L’INSEE dénombre au cours de l’année 2009, 793.420 naissances en métropole et 31.221 dans les départements d’outre-mer, soit un total de 824.641 naissances. Malgré une légère baisse (-3.800) par rapport à 2008, la France reste le pays le plus fécond d’Europe (2 enfants par femme en 2008).

Ce taux de fécondité la place très loin devant ses principaux partenaires européens, comme l’Allemagne (taux de fécondité de 1,37 enfant par femme en 2008), l’Autriche (1,41), l’Italie (1,41) ou la Pologne (1,23). Ces pays se situent largement en dessous du seuil de renouvellement des générations, correspondant à un taux de fécondité de l’ordre de 2,10 enfants par femme. Il sont donc confrontés, depuis plusieurs années, à un déclin progressif et à un vieillissement accéléré de leur population, hors effets du solde migratoire.

La très légère baisse du nombre de naissance (-0,5%) observée en France l’an dernier s’explique en grande partie – selon l’Insee – par une raison insolite. En effet, l’année 2008 était une année bissextile. Les Français avaient donc, cette année-là, une journée de plus qu’en 2009 pour faire des enfants…

Et le nombre de naissances multiples dans tout çà ?

Les naissances gémellaires sont en constante augmentation de 11 483 naissances de jumeaux en 2000 on est passé à 12.837 en 2009. Comme vous pouvez le constater cette augmentation a été progressive d’année en année.

Année Doubles Triples Quadruples Quintuples
2000 11 483 211 5 0
2001 11 479 226 7 1
2002 11 431 233 5 0
2003 11 754 205 4 0
2004 12 058 214 2 0
2005 12 508 231 6 0
2006 12 737 226 0 0
2007 12 578 198 6 0
2008 12 349 177 3 0
2009 12 837 193 5 0

Source: INSEE – Statistique d’état civil sur les naissances

A noter également 193 naissances de triplés et 5 de quadruplés.

Périodicité des naissances :

le pic des naissances ne cesse de se déplacer depuis quelques décennies. Dans les années 1980, ce pic des naissances se situait au printemps, et plus particulièrement au mois de mai. Dans les années 1990, c’est le mois de juillet qui enregistrait les naissances les plus nombreuses. Aujourd’hui, le pic s’observe au mois de septembre, avec un nombre de naissances supérieur de 5 à 6% à celui des autres mois. Selon une récente publication de l’Institut national d’études démographiques (Ined), ce pic se situe plus précisément entre le 20 et le 25 septembre et “s’explique quasi exclusivement par les conséquences des conceptions du Nouvel An”…

Age des mamans en général :

La structure de la fécondité a été profondément bouleversée depuis le milieu des années 70, avec une forte baisse chez les femmes jeunes et une augmentation chez les femmes âgées de plus de 30 ans. Depuis 1998, le taux de fécondité s’est cependant stabilisé chez les femmes âgées de 20 à 24 ans alors qu’il continue d’augmenter (+ 37 %) chez les femmes âgées de 35 ans et plus. L’âge moyen des mères avoisine désormais les 30 ans .

Ages des mamans de multiples :

Ages des mères Naissances unique Naissances multiples
Moins de 25ans 15,30% 1,00%
25-34 ans 63,40% 1,60%
35 ans et plus 21,30% 2,10%
Total 100,00% 1,60%

Source : INSEE

Source : www.hopital.fr /observatoire national de la santé / www.jumeauxandco.com



Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous