Amniocentèse

L’amniocentèse et le test CVS (chirionic villus sampling) sont en général pratiqués au début de la grossesse (entre 10 et 12 semaines pour le test CVS et 16 à 20 semaines pour l’amniocentèse) .

Situation au cours desquelles l’amniocentèse peut être proposée :

  • Un âge de la future maman supérieur à 38 ans : à partir de cet âge, le risque de trisomie 21 est de 1 sur 500 grossesses et à partir de 40 ans il est de 1 sur 100 grossesses
  • L’existence d’antécédents familiaux de maladie héréditaire (certaines myopathies, mucoviscidose, etc.), de malformation ou d’anomalie chromosomique comme la trisomie 21.
  • L’existence d’un antécédent d’enfant atteint de maladie chromosomique
  • Des antécédents de plusieurs fausses couches spontanées
  • Lorsqu’une infection du fœtus est suspectée (toxoplasmose…)
  • Quand un test sanguin pratiquée chez la future maman montre une suspicion de trisomie 21 et lorsque la mesure de la clarté nucale, c’est-a-dire de l’épaisseur de la nuque du fœtus, faite au cours de l’échographie du premier trimestre est positive( plus large que la normale). Concernant le test sanguin de voir article spécifique test tri grossesses multiples.
  • Lorsque une ou plusieurs malformations ou un retard de croissance sont dépistés à l’échographie.

Ces deux tests sont plus difficiles à réaliser dans le cas de jumeaux, triplés, ou plus. A moins que vos bébés ne partagent la même poche, le technicien doit être extrêmement précautionneux afin de prélever du liquide amniotique de chacun des bébés, sans mélanger les échantillons. Dans le cas de jumeaux qui partagent la même poche, il n’y a pas de risque de mélange puisque de toute façon ils ont le même ADN. Vous saurez à l’issue de ce test si vous attendez des vrais ou des faux jumeaux. Dans le cas de triplés ou plus, il n’est pas toujours possible de prélever un échantillon pour chaque bébé.

Le risque de fausse-couche à la suite de ces tests est également un peu plus élevé si vous portez des multiples. Ainsi, cela se produit dans près de 3% des cas pour les jumeaux après une amniocentèse, soit environ 5 fois plus que chez les bébés uniques. Le taux de fausse-couches après un test CVS peut atteindre 4%, même si le risque est réduit avec un technicien expérimenté. Les risques d’infection sont aussi à prendre en compte : selon la Société française d’hygiène hospitalière, l’amniocentèse est un examen à risque infectieux élevé

Vous souhaiterez probablement discuter des risques et bénéfices de ces tests avec votre médecin avant de prendre votre décision.

Sources : www.babycenter.com / www.sante-medecine.commentcamarche.net / traduction www.jumeauxandco.com

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous