Allaitement jumeaux, les astuces pour réussir !

Nous ne sommes pas là pour faire l’éloge de l’allaitement et nous aurions même tendance à vous conseiller de choisir sereinement entre le sein et le biberon ou de tout faire pour mettre en place un allaitement en vous gardant toujours la possibilité d’arrêter sans culpabiliser. Beaucoup de gens se permettent de donner leur avis sur le sujet sans jamais avoir été confronté à un allaitement double. A côté de çà certains parents de jumeaux (comme c’est notre cas) on été frustrés de renoncer à l’allaitement par manque de conseils rassurants. Nous allons donc tenter de vous donner toutes les clés pour réussir !

Illustrations par le talentueux Papa Cube

Les questions qu’on se pose concernant l’allaitement jumeaux !

Allaiter des jumeaux est-ce fatiguant ?

OUI certainement

  • Il y a de grandes chances pour que vous soyez plus fatiguée. La grossesse, l’accouchement et les nuits de deux bébés ont de quoi fatiguer une maman c’est indéniable.

NON pas forcément

  • Allaiter présente l’avantage de ne pas avoir à préparer les biberons, à les laver, les stériliser sur cette partie là vous devriez gagner du temps.
  • En allaitant vous aurez peut-être la chance de pouvoir rester allongée (attention toutes les mamans n’y arrive pas, pour certaine la position allongée n’est pas agréable ou pratique).
  • Votre corps va sécréter endorphine et ocytocine ce qui devrait avoir une incidence sur votre moral et sur un bon endormissement

Le papa pourra moins participer ?

  • Ben c’est sur que ce n’est pas le papa qui donnera le lait directement au sein !
  • Il peut par contre passer d’autres moments avec les enfants : le bain, le change, des massages. Il peut s’occuper d’un bébé pendant que la maman allaite l’autre ou des deux pendant que la maman se repose.
  • Le papa peut aussi donner des biberons de lait que vous aurez tiré vous même même si ce n’est pas toujours pratique de tirer son lait pour le redonner ensuite.

Allaite t’on les jumeaux en même temps ou chacun son tour ?

  • Cela dépend de la maman, certaines préfèrent allaiter les bébés ensemble et d’autres séparés.
  • Un allaitement simultané permet une stimulation et une production décuplée, le gain de temps est énorme.
  • Même si vous allaitez toujours en simultané, il est recommandé d’alterner le sein car la succion peut être différente d’un bébé à l’autre

Est-ce possible de manquer de lait ?

C’est une des grandes peur des mamans, le corps s’adapte à la demande dans la mesure où vous allaitez à la demande et que vous adoptez de bonnes positions. Vous pouvez demander l’aide d’une sage femme et apprendre à peser vos bébés pour vérifier qu’ils prennent bien du poids.

Ne sous-estimez pas le pouvoir des pics de croissance, vous pouvez croire que vous manquez de lait et que vos bébés tètent désespérément pour compenser alors qu’ils sont simplement en train de grandir et votre corps de s’adapter : tous les détails sur Allaiter des jumeaux.

Si mes bébés naissent prématurés puis-je allaiter ?

Si vos bébés naissent très tôt il est possible qu’ils manquent d’énergie pour téter au sein où qu’ils ne puissent pas car placés en couveuse. Le personnel vous aidera à tirer votre lait et à stimuler la lactation.

Le peau à peau peut aussi être une aide, le lait peut tout simplement refuser de couler face à un tire-lait et s’écouler plus facilement avec vos bébés à côté ! Nous nous souvenons encore de l’expression d’une sage-femme “maman cool, çà cool”. Soit ! Mais pas toujours facile de rester cool lorsque vos seins sont durs comme des pierres !

Il existe des système pour donner son lait à des tous petits sans passer par le biberon : le doigt, le gobelet ou le DAL par exemple.

“Bébés grands préma, l’allaitement a été leur meilleur remède. Nourris uniquement par sonde pendant plusieurs semaines, le tire lait est devenu mon meilleur ami. Je ne souhaitais pas allaiter avant leur naissance : deux bébés cela me semblait impossible. Avec le tire lait finalement ça a été pratique. Et la première fois, où en peau a peau mes mini bébés guerriers ont cherché à téter j’en ai pleuré… alors après leurs sortie d’hôpital on a continué : tire lait la journée : pour préparer des biberons, et au sein la nuit, mes moments préférés. Je n’aurai jamais pensé dire ça . Je les ai allaité jusqu’à leurs 7mois. Et j’en suis parfois nostalgique. En tout cas : c’est possible même dans les conditions extrêmes d’une naissance prématurée”.

Faut-il obligatoirement allaiter à la demande ?

On vous dira qu’allaiter à la demande permet de stimuler la lactation mais encore une fois ce n’est pas une obligation

“Je n’ai pas allaité à la demande pour des raisons médicales au début et après parce que c’était pour moi trop contraignant avec deux bébés. J’ai donc imposé le rythme en essayant de rester à l’écoute de leurs besoins”

Quelles positions pour un allaitement simultané ?

Nous vous conseillons de les tester pour vous faire votre propre opinion !

Rugby, Madone, allongés nous vous conseillons de demander aux sages-femmes de vous montrer précisément comment vous placer, placer le bébé et sa bouche mais aussi comment positionner un bébé puis l’autre !

Pour la mère, toutes les positions sont possibles à partir du moment où elle se sent confortable : assise, couchée sur le côté, penchée, accise en tailleur, debout avec bébé dans un porte-bébé.

Pour les bébés il convient de faire attention à plusieurs critères pour éviter douleurs et crevasses :

  • ventres et nombrils doivent être au contact avec le corps de la mère
  • bouche exactement dans le prolongement du sein, juste au niveau de l’aréole.
  • prise du sein asymétrique : bébé touche d’abord le sein avec son menton et renverse légèrement la tête en arrière pour dégager seul sans l’aide de la mère son nez

Et si je dois allaiter les deux dans la rue ?

Comme pour un bébé, vous devriez disposer de quelques minutes pour vous installer confortablement pour allaiter sereinement même si vous êtes à l’extérieur.

“Je me suis vu les allaiter dans une cabine chez Leclerc, dans la rue je n’ai pas eu de demande”.

Le sevrage se fait en même temps ?

Si l’un des bébés ne prend plus de poids, a besoin d’un traitement spécifique anti-reflux, refuse le sein il est possible d’arrêter l’allaitement pour un bébé mais pas l’autre.

A vous de voir

Il est très important de mesurer que ce sera à vous parents de choisir ce qui vous convient le mieux !

Les trucs que vous avez le droit de choisir …

  • N’acceptez les tétines que si vous êtes d’accord. Les tétines peuvent créer des confusions et empêcher les bébés de bien téter. Attention elles peuvent aussi détendre les bébés et éviter qu’ils ne demandent le sein trop souvent.
  • Ne vous sentez pas obligé de presser l’allaitement car le personnel vous met la pression du biberon, du tire-lait ou du complément. Encore une fois c’est votre choix.
  • Vous pouvez vous faire aider par une conseillère en lactation qui vous aidera a prendre de bonnes habitudes ou consulter un osthéopate si vous sentez qu’un bébé a tendance à refuser le sein

Autres aides :

  • Bout de sein : les sages femmes n’aiment pas beaucoup car cela peut soulager mais créer une mauvaise position ou habitude de succion.
  • Les tisanes et la bière sans alcool pour aider à la montée de lait et les feuilles de choux pour soulager.
  • Coussin d’allaitement double : jumeauxshop
  • La crème Lansino pour les mamelons car forcement ce n’est pas comme quand on a qu’un enfant les seins ne sont pas vraiment au repos…

Le livre a avoir concernant l’allaitement jumeaux !

Manuel très illustré de l’allaitement

Et s’il n’y a qu’un ouvrage à retenir ce serait le joli, pratique Manuel très illustré de l’allaitement écrit par Caroline Guillot des Tétées entétées.

Une pépite ! Pleins d’astuces ultra-pratiques, des illustrations, de l’humour et toutes les informations pour allaiter des jumeaux, les mettre au sein toute seule, tout ou tout ! C’est un livre qu’on prend plaisir à lire et à feuilleter, dans lequel on a l’impression d’aborder tout toutes les questions liées à l’allaitement, à ses difficultés, aux techniques et même à la structure du sein et à la composition du lait !

Et pour l’anedocte dans le livre on apprend même comment permettre aux femmes qui adopte d’allaiter et de stimuler la montée de lait. On ne savait pas que c’était possible. Magique, non ?

A gagner :

Nous vous faisons gagner deux exemplaires !

Pour cela il vous suffit de liker la page facebook ou instagram Jumeauxandco et Tétées entetées

Nous laisser un gentil commentaire et partager en mode public, en story ou d’inviter deux amis.

Jeu jusqu’au 11/02/19. Un tirage au sort déterminera les gagnants !

 Témoignages de mamans de jumeaux  et jumelles :

Interview exclusive de Françoise Coudray, consultante en lactation pour Jumeauxandco

Maman de jumeaux allaitement du blog Famillebarcelone.

“Je suis l’heureuse maman de jumelles de 9 mois. C’est mes 3eme et 4eme enfants. J’ai deux garçons avant. J’ai décidé de me lancer dans l’aventure de l allaitement avec les filles. Ce n’est pas faute d avoir entendu et ré entendu “tu vas allaiter les jumelles ? Mais tu es folles, tu n auras jamais assez de lait, tu ne pourras pas te faire aider, tu seras épuiser…” J avoue je n’ai pas tellement écouté je me suis fait CONFIANCE. Je pense sue c’est le maître mot J avais allaité mes deux premiers alors pourquoi ça ne fonctionnerai pas avec les filles. A la maternité on m a aidé pour le positionnement des filles. J avais un coussin d allaitement simple. Les deux premiers jours je prenais les filles une par une… et puis ensuite je me suis dit pourquoi ne pas les allaiter en même temps? Et depuis c’est ce que je fais lorsqu’elles réclament en même temps “

“Allaiter deux enfants n’est finalement pas très compliqué car deux fois plus stimulé nous produisons beaucoup de lait  ! Avec l’expérience du 1er, pas de douleur particulière, de crevasse … Le plus difficile et ce qui m’a poussé à arrêter c’est la peur que l’aîné ne trouve pas sa place… avoir deux bébés aux seins toutes les 2 ou 3h c’est extrêmement prenant et contraignant dans l’organisation des sorties par exemples. Je n’ai jamais tiré mon lait car je conçois l’allaitement au sein pas au bib…). Avec la fatigue qui s’accumule… on est passé en mixte, puis au bib complet. Très difficile de couper ce cordon lacté mais finalement toute la famille trouve sa place et le papa se trouve pleinement investit. Pas de regret. Magnifique expérience. Indescriptible ❤️”
“L’allaitement est difficile avec des jumeaux. J’ai tenu 2 semaines en allaitement à la demande mais mes fils faisaient que réclamés encore… je suis passée depuis en allaitement mixte. Pendant que j’en allaite un, l’autre prend le biberon et inversement. Mes fils ont 1mois et 6 jours”.
Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

1 Comment
  1. Merci pour cet article que j’aurais aimé lire avant la naissance de jumeaux !
    Moi c’est une adorable sage femme qui m’a rassurée
    Résultat : allaitement sans problème … et qui dure … ils ont 3 ans et tètent encore matin et soir …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous