PMA, le Parcours de Marine maman de Jumeaux

Sur Jumeauxandco nous aimons laisser la parole à des parents qui souhaitent nous parler de leur expérience pour aider d’autres parents rencontrant les mêmes difficultés. Aujourd’hui c’est Marine qui nous raconte de son parcours de PMA. La Procréation médicalement assistée, les traitements, la fécondation in vitro, autant de mots qui peuvent faire peur, autant de combats difficiles mais dont on peut parler ici totalement librement.

“Avant de commencer, je voulais remercier Jumeauxandco pour me permettre de partager notre histoire.

Celle-ci à commencé comme la plupart des gens. Il y a aujourd’hui plus de 3 ans (mai 2015). Avec mon compagnon nous nous lançions notre projet bébé ! Je me rappelle encore l’angoisse de mon chéri. Il avait peur que je tombe enceinte de suite (ce qui prouve qu’il n’était pas prêt à 100% ah ah) Mais qui est prêt à 100% à devenir parents ou à entamer le parcours qui nous attend ?

Pour vous la faire courte, plus jeune (il y a 10/11 ans) j’ai eu un minuscule kyste sur une trompe. Au lieu de me le retirer, l’équipe médical de l’époque a pris la décision de le sectionner et a surtout oublié de me le préciser. J’apprends donc à 22 ans, après une batterie d’examens, que je n’ai qu’une trompe qui fonctionne. C’est le choc, pour moi, mon compagnon. Mais il en faut beaucoup plus pour nous décourager !

Nous nous lançons main dans la main dans notre combat que je considère assez court si je compare à celui d’autres couples. Je subis une opération dans les jours qui suit cette annonce et nous continuons les essais pendant 9 mois.

Cela ne fonctionne toujours pas, nous prenons donc la décision d’aller rencontrer un gynécologue spécialisé dans l’aide à la procréation. Çà y est, nous y sommes, nous pensions juste à un minuscule traitement ou des inséminations. Mais le parcours préconisé est celui que nous redoutions le plus, « la fécondation in vitro ». Nous étions comme la plus part des gens, nous avions beaucoup d’aprioris sur le sujet. L’expérience d’un tel ou un tel il y a 20 ans, 30 ans. Mais encore une fois trop peu pour nous impressionner.

Après ma première ponction, nous avions 14 ovocytes pour deux petits embryons seulement. Après un tel ascenseur émotionnel, notre décision était prise. Nous voulions implanter les deux ! Par magie et donc 3 ans pile poil après nos débuts, nous apprenions la magnifique nouvelle !

Le conseil que je peux donner à tous les futurs couples, qui vont entamer la FIV ou qui sont en plein dedans. N’arrêtez jamais de croire en la victoire ! De croire en chacun de vous ! Vous mesdames, soutenez monsieur, on a toujours l’impression que l’on souffre plus que nos hommes. Alors oui souvent les examens et les traitements sont pour notre pomme. Mais nos hommes endurent psychologiquement tout ceci. Faites les participer au maximum. Au rendez-vous, pendant les injections. Vous messieurs, relativisez sur le comportement de votre déesse. Le traitement m’a pas mal fatigué sur la fin. Heureusement que mon doudou a su garder le sourire pour faire apparaître le mien. L’humour, l’amour, la positive attitude !

Ne pensez pas que je vous dicte des phrases sans savoir, comme nous pouvions l’entendre de notre entourage pendant cette longue attente. Je vous parle de ce qui nous a réussi ! Être heureux dans la vie que nous menions. Relativiser sur l’entourage et ce qui nous arrive ! Je me suis toujours refusé d’être négative, de souhaiter le malheur des autres ! Prenez chaque épreuve avec force et sourire et celle-ci vous paraîtra moins douloureuse. En tous cas, cela a été notre solution.

Désormais nous sommes les heureux futurs parents de deux bébés ! Et pour tout vous dire deux fifilles ! Nos efforts, toutes nos épreuves sont enfin plus que récompensés !

Aujourd’hui, je raconte mon parcours plus en détail sur mon blog. Qui je l’espère constituera une aide pour les autres couples dans la même situation, qui constitue en tout cas un exutoire pour moi. Je raconte en détail chaque étape, chaque péripétie de notre chemin.

Pour le mot de la fin, ne lâchez rien ! Restez fort et heureux, malgré le combat. Malgré nos chemins semés d’embûches. Le bonheur se crée un jour ou l’autre, d’une manière ou d’une autre. Si nous prenons la vie avec le sourire, elle nous le rendra.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et à bientôt sur Jumeauxandco.com !”

Retrouvez Marine sur son blog Dans la Vie de Marine

A lire aussi :

PMA et jumeaux : Interview Pour Mieux Attendre

Toutes les informations sur la PMA, traitements et les jumeaux

A lire également : devenir parents de jumeaux, quels impacts psychologiques

Photographie par Kathryn de Sages Comme des Images

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous