Comment accompagner vos enfants face au deuil ?


La perte d’un proche est une épreuve difficile à laquelle nous sommes tous confrontés tôt ou tard dans la vie. Plus on est adulte et mature, plus nous sommes aptes à gérer nos émotions, mais si vous venez d’apprendre le décès d’un membre de votre famille, vous allez devoir aussi accompagner vos enfants dans leur propre deuil. Il arrive aussi que les enfants soient confrontés au décès d’un de leurs camarades de classe, et c’est alors aussi à vous d’être présent, d’expliquer la situation et d’aider votre enfant à surmonter cette épreuve. Voici quelques conseils pour aider votre enfant, vos jumeaux ou votre tribu dans le processus de deuil.

Parlez clairement à vos enfants


Les enfants comprennent les émotions des adultes, même s’ils sont trop jeunes pour les mettre en mots. Pour cette raison, quel que soit l’âge de vos enfants, vous devez leur expliquer clairement la situation et ne pas leur cacher votre chagrin. Évidemment, vous devrez adapter votre discours à leur âge, mais vous devez vous assurer qu’ils comprennent bien que la personne décédée ne reviendra pas, sans quoi vous risquez de nourrir de faux espoirs qui pourraient s’avérer dévastateurs. Impliquez-les dans les démarches qui font également partie du processus de deuil. Par exemple, si le décès concerne un membre de votre famille, dont vous vous êtes occupé des obsèques, vous pouvez demander à vos enfants de vous aider à choisir une carte de remerciement décès et ainsi remercier les personnes qui vous ont présenté leurs condoléances et vous ont soutenus. Vous pourrez écrire le texte ensemble ou choisir des illustrations qui correspondent au défunt. Ce moment vous aidera à ouvrir des conversations nécessaires. Assurez-vous d’offrir à vos enfants un cadre pour qu’ils puissent s’exprimer.

Aussi, si vous avez des jumeaux, ainsi que d’autres enfants, vous pouvez évoquer le sujet face à votre tribu, mais essayez de parler à chacun séparément ensuite. En effet, comme vous le savez, vos jumeaux ne réagissent pas forcément de la même manière aux situations difficiles. L’un peut être très réservé alors que l’autre sera plus enclin à s’exprimer. Vous devez donc faire en sorte que chacun se sente sécurisé et compris dans son deuil, selon sa personnalité.

Stimulez la créativité de vos enfants comme moyen d’expression

Pour les enfants, et même pour certains adultes, il est parfois plus facile de s’exprimer grâce à un support créatif. Surtout si votre enfant est timide et peu expressif, qu’il a tendance à garder ses émotions sur le cœur, mais que vous ressentez son chagrin, invitez-le à se livrer via une activité qu’il apprécie particulièrement. Par exemple, s’il fait de la musique ou de la peinture, vous pouvez lui demander s’il veut réaliser une œuvre pour rendre hommage à la personne défunte. Si le disparu est un membre de votre famille, vous pouvez réaliser cette activité tous ensemble, en tribu, pour libérer vos émotions et la parole. Réaliser un album photo tous ensemble pour aussi être une option.

En revanche, si la personne dont votre enfant doit faire le deuil est un camarade de classe ou un ami de son club de sport, il aura plus de mal à partager ce moment avec vous ou ses frères et sœurs puisqu’il est le seul à réellement le connaître. Pour un enfant, être confronté à la mort d’une personne de son âge est toujours compliqué, car cela n’est pas du tout naturel et il n’est souvent pas préparé à vivre un tel évènement. Vous devrez donc redoubler de vigilance pour vous assurer que votre enfant parvient à surmonter la situation. N’hésitez pas à prendre contact avec d’autres parents d’élèves pour partager vos ressentis et rendre hommage à l’enfant, tout en témoignant votre sympathie à sa famille endeuillée.

Faites accompagner vos enfants par un thérapeute si nécessaire


Que le deuil concerne votre famille ou un camarade de classe de votre enfant, il est possible que vous ne parveniez pas à l’aider à traverser cette épreuve, surtout si vous êtes vous-même très affecté par la disparition. S’il comprend que vous souffrez, votre enfant pourrait vouloir éviter d’ajouter de la peine à celle que vous ressentez déjà et pourrait passer son silence son propre chagrin, ce qui pourrait le conduire à accumuler des émotions négatives.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel et à prendre rendez-vous chez un thérapeute pour faire accompagner vos enfants si vous ressentez que l’un ou plusieurs d’entre eux ne parviennent pas à faire son deuil.

Nous espérons vous avoir aidé à trouver des solutions pour traverser cette épreuve et nous souhaitons à chaque membre de votre tribu de surmonter son chagrin.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Notre recommandation Poussettes doubles :Notre recommandation Poussettes doubles :
Notre recommandation Accessoires JumeauxNotre recommandation Accessoires Jumeaux
Ils parlent de nous Ils parlent de nous