Les enfants, les écrans, un usage intelligent !

Voici un sujet aussi ludique que culpabilisant ! Comme pour toutes les habitudes et recommandations qui concerne l’enfance et la petite enfance on a l’impression de toucher à un sujet sensible et pourtant !

On va pas se mentir on sait tous qu’il faut faire un usage intelligent des écrans, qu’il ne faut pas en abuser mais que dans certaines situation çà peut sauver le moral de toute la tribu et éviter des drames ! Nos enfants baignent dans un monde entouré de sollicitations numériques, nous sommes nous même plongé dans cet univers donc autant en utiliser les bienfaits !

Une utilisation intelligente en fonction de l’âge :

La campagne de sensibilisation mise en place sous le principe du “Le 3-6-9-12” permet de simplifier les préconisations des experts :  pas de télévision avant 3 ans mais des supports dans le cadre d’un accompagnement ludique, pas de console avant 6 ans, pas d’internet seul avant 9 ans et pas de réseau social avant 12 ans.

Certaines chaines youtube comme Hey Kids par exemple regroupent comptines et histoires adaptés aux ages et aux besoins des petits. La sélection des supports est primordiale. Il ne s’agit pas de laisser l’enfant devant la télévision à regarder n’importe quelle émission ou de laisser à la maison en fond d’écran les clips !

Des écrans interactifs : certains supports contribuent au contraire à développer l’interaction ! Une comptine en vidéo permet de servir de support, l’enfant pourra ensuite chanter et danser en transcrivant ce qu’il a vu ! La fourmi m’a piqué la main par exemple est très sympa par exemple.

Des échanges avec eux : en choisissant un dessin animé qui nous rappelle notre propre enfance comme Le Petit Chaperon rouge par exemple , nous pouvons l’accompagner dans sa conquête de la narration. Lui demander de transcrire ce qu’il a compris, lui raconter ensuite à notre façon, le faire reformuler !

Un moment d’exposition limité :

Si les orthophonistes sont catégoriques à 3 ou 4 ans un enfant ne doit pas passer plusieurs heures devant un écran à regarder passivement une vidéo, il doit bouger, s’exprimer, toucher, chanter, expérimenter !

C’est donc à nous, les parents de faire en sorte de limiter ce temps d’exposition et de définir les moments adaptés : l’idéal étant d’éviter les écran le matin, pendant les repas et avant le coucher et de proscrire évidemment l’écran dans la chambre.

Les enfants grandissant le téléphone devient une autre problématique et là encore on peut imaginer demander à l’enfant de noter le temps qu’il y a passé sur un petit carnet et de faire le décompte à la fin de la semaine.

Un exemple pour eux !

Ben oui ! Impossible de dire à nos enfants de ne pas passer trop de temps sur les écrans si nous même nous restons connectés à notre téléphone ou tablette ! Comme pour les enfants l’utilisation pendant les repas, aux moments d’échanges en familles sont à proscrire !

Arrêtons de nous culpabiliser

On peut se retrouver seule avec des petits et finir la journée à bout ! On peut avoir besoin d’une demi-heure de calme pour souffler ou passer un coup de fil …et bien les écrans peuvent nous aider ! Comme on le disait c’est l’utilisation que l’on en fait qui est importante, le choix du support et la façon dont on va l’exploiter avec l’enfant !

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous