Montessori qu’est-ce que c’est ? Par où on commence ?

On en entend parler partout ! Jeux, ateliers, école Montessori, livres, désormais magazines la méthode se décline sur de nombreux supports et activités, mais d’où vient-elle et par ou commencer ?

Montessori qu’est-ce que c’est ?

Des observations

Qu’est-ce que la méthode ou la pédagogie Montessori ? Crée par Maria Montessori, première femme devenue médecin en Italie à l’âge de 26 ans. Elle a commencé à observer les enfants et à développer son approche éducative en Italie dès la fin du XIX.

Pendant les deux années qu’elle a passé à la clinique psychiatrique de l’université de Rome, elle a étudié le comportement de jeunes retardés mentaux et l’a comparé à celui des enfants normaux. Sa conclusion est simple, les problèmes rencontrés par ces enfants retardés sont bien plus d’ordre pédagogique que médical. C’est à ce moment-là qu’elle commence à peaufiner sa méthode et qu’elle parvient à leur apprendre à lire, à écrire et même à passer des examens.

Une philosophie

Elle se sert de ce travail d’observation et l’adapte auprès des enfants non porteurs de troubles. Elle développe ainsi plusieurs principes éducatifs qui semblent être adaptés à aux enfants en général et propose des activités qui respectent leur rythme et besoin individuels. C’est finalement une véritable philosophie qu’elle va proposer en revendiquant une éducation à la liberté et à l’autonomie, et ce dès la naissance.

Le développement de l’enfant passant par des activités spontanées, l’éducation devenant une vraie aide à la vie sur le plan individuel et social dans une société consciente et responsable. Son objectif est clair : favoriser l’éveil de l’enfant, l’appeler à utiliser ses sens et l’ouvrir au monde qui l’entoure.

Les adultes étant des adultes-éducateurs, elle les invite à évoluer et changer leur rapport à l’enfant, à sortir du schéma punitions/récompenses. Voici par exemple ce qu’elle écrivit sur sa vision du parent : « Le premier pas pour résoudre entièrement le problème de l’éducation ne doit pas être fait vers l’enfant, mais vers l’éducateur : il faut apporter de la clarté à sa conscience et le libérer d’un grand nombre de préjugés. »

Les étapes Montessori

Elle a ensuite pris soin de distinguer des périodes dites « sensibles » chez l’enfant. Ces périodes sont ainsi différentes étapes d’apprentissage durant lesquelles il sera le plus susceptible de développer un type de compétence donné comme par exemple le langage, la coordination des mouvements ou le comportement social. Ces étapes vous lui permettre de construire son intelligence et exprimer son potentiel créatif.

Par où commencer avec la méthode Montessori ?

Lire

De nombreux ouvrages vous permettront de découvrir plus en détail cette méthode à commencer par le L’enfant écrit par Maria Montessori. De nombreux livres et cahiers d’activités s’adressent aux parents, d’autres aux enfants directement. Nous vous conseillons par exemple L’extraordinaire abécédaire de Balthazar.

Organiser l’espace dans la maison

L’étape suivante consiste à aménager sa maison pour faire en sorte de développer au maximum la créativité, l’autonomie et la confiance en soi de l’enfant. Cela passe par un environnement adapté aux besoins de l’enfant, à son âge et à ses capacités. Dans toutes les pièces de la maison, pas seulement sa chambre, l’agencement sécurisé va lui permettre de pour l’aider à faire seul.

Dans la chambre, on retrouve en plusieurs aires : sommeil, activité, change et soin, lecture.
Dans la cuisine : un espace dédié au repas, une tour d’observation ou marchepied solide, un plan de travail à sa hauteur, des placards accessibles pour sa vaisselle et des ustensiles adaptés.
Dans le salon : une aire de jeu, une de lecture, de travail et d’Arts Plastiques
Nous vous avions par exemple proposé des solutions pour aménager un espace créatif dans la maison, quel que soit votre espace disponible.

Des jeux, activités Montessori

À la fois adaptation pratique et supports de la philosophie du même nom le matériel Montessori est une méthode d’aide au développement de l’enfant. Chaque jeu ou activité a pour objectif d’aider l’enfant à explorer le monde. Le matériel se divise en plusieurs catégories : vie pratique, sensorielle, mathématique, langage, sciences, histoire et de géographie, musique, art. Il est recommandé de ne pas mélanger ses outils avec ceux d’autres méthodes.

Un rythme

Nous venons de le voir le matériel doit être adapté à la méthode, mais aussi à l’âge et aux capacités de l’enfant.

Une activité type a un début, un déroulement et une fin. Par contre l’enfant a le droit de recommencer l’expérience et de répéter aussi souvent et autant de fois qu’il le souhaite.

Chaque activité commence par un temps de partage avec l’enfant puis un temps en autonomie.

Se former à la méthode Montessori

S’il n’existe qu’une seule école agréée par l’Association Montessori Internationale (AMI) en vue de se former à la pédagogie Montessori, il est possible de se former à distance à la pédagogie Montessori et l’amener à la maison. Cette formation s’adresse aux parents, aux assistantes maternelles ou aux enseignant(e)s qu’ils soient éducateurs Montessori ou non.

Ils pourront ainsi comprendre en profondeur Maria Montessori et les éléments qui font partie intégrante de sa pédagogie, les différentes phases de développement de l’enfant, mais aussi découvrir le matériel pédagogique scientifique en apprenant à le manipuler correctement, mener à bien les expériences concrètes et être capable d’utiliser les enseignements de la pédagogie Montessori de manière autonome afin de le reproduire à la maison, dans un centre d’accueil ou à l’école.

L’appliquer au quotidien

C’est finalement une vision différente de l’enfant que l’on met en place au quotidien en le considérant comme libre de ses choix et en lui faisant confiance. Il est considéré comme une personne pensante à part entière, libre d’avoir son avis sur une situation. On lui laisse le temps d’observer la nature pour mieux l’aimer, mieux admirer la beauté des plantes et des animaux, on lui permet de faire des erreurs et de les corriger en faisant et en refaisant.

C’est une méthode à laquelle on adhère ou l’on n’adhère pas, mais même si l’on ne l’adopte pas complètement on peut s’en inspirer et utiliser ce qui correspond à nos valeurs et ce qui semble contribuer au bien être de l’ensemble de la famille. C’est une aide supplémentaire et non une doctrine qui impose. Vous utilisez sans doute déjà sans le savoir et par bon sens un grand nombre de ses outils.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Notre recommandation Poussettes doubles :Notre recommandation Poussettes doubles :
Notre recommandation Accessoires JumeauxNotre recommandation Accessoires Jumeaux
Ils parlent de nous Ils parlent de nous