Retard de croissance intra-utérine et l’hypotrophie foetale

Le retard de croissance intra-utérin (RCIU) ou hypotrophie d’un jumeau est la deuxième complication des grossesses gémellaires après la prématurité, touchant 20 à 30 % des jumeaux (le plus souvent un seul, rarement les deux).

Il y a 3 façons de définir un retard de croissance intra-utérine chez les jumeaux :

  • En se référant aux courbes de croissance des jumeaux : jusqu’à présent, de telles courbes étaient peu utilisables. Mais une publication récente apporte des données sur une population de 19 000 nouveau-nés jumeaux, nés entre 23 et 41 semaines de gestation. Ces courbes montrent qu’il existe une légère différence entre les garçons et les filles, les garçons pesant en moyenne 100 g de plus à partir de la 32e semaine ;
  • On peut également se référer aux courbes de croissance des singletons : il est bien connu que la croissance des jumeaux se ralentit au fur et à mesure de l’avancement de la grossesse. Ce ralentissement de croissance débute dès la 24e semaine, et atteint une différence de 500 g à 38 semaines.
  • La comparaison de la croissance d’un jumeau par rapport à son homologue est la troisième façon d’apprécier un retard de croissance intra-utérine. Les jumeaux discordants ont fait l’objet de nombreux travaux. Pour qu’une discordance ait une réelle signification clinique, il faut qu’elle soit supérieure à 30 %.

Ces trois modalités d’appréciation ne sont pas exclusives l’une de l’autre, mais devraient être au contraire complémentaires, afin de guider au mieux les indications thérapeutiques et d’évaluer le plus précisément possible le pronostic.

Après 35-36 semaines, si la discordance es très nette, il est peut-être prudent d’envisager un déclenchement (sous enregistrement continu au moins de l’enfant hypotrophe) ou une césarienne.

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous