Comment savoir s’ils sont monozygotes ou dizygotes ?

Si vous êtes amenée à pratiquer une amniocentèse vous le saurez, sinon l’échographie permet en général de savoir s’il y a un ou deux placentas ainsi que le sexe des enfants mais pas de savoir à 100% s’ils sont dizygotes.

Un technicien expérimenté pratiquant une échographie trans-vaginale entre la 9e et la 14e semaine peut dire avec une fiabilité de quasiment 100% si vos bébés partagent le même placenta. Cette fiabilité tombe à 90% au cours du second semestre, lorsque l’utérus devient plus encombré.

Si vos bébés partagent le même placenta, alors ils sont monozygotes. S’il y a deux placentas, alors vos jumeaux peuvent être mono ou dizygotes. En effet, tous les dizygotes et 20 à 30% des monozygotes ont des placentas séparés.

A partir de la 18e à la 20e semaine, l’échographe est capable de déterminer le sexe des bébés, sous réserve qu’ils soient bien positionnés. Si l’échographie montre que vous attendez un garçon et une fille, vous êtes sûre d’attendre des faux jumeaux. Les vrais jumeaux ont toujours le même sexe, à de très rares exceptions près.

Si l’échographie montre deux placentas et que les bébés ont le même sexe, ou si les résultats ne sont pas clair, vous devrez attendre jusqu’à la naissance pour avoir la réponse. Après la naissance, le gynécologue vérifiera si les jumeaux partageaient le même placenta. Du fait qu’il arrive parfois que les placentas fusionnent et ne paraissent plus en faire qu’un, il est possible qu’un test en laboratoire soit nécessaire.

Si l’analyse des placentas ne suffit pas, vous pourrez vous tourner vers un prélèvement ADN. Comme indiqué précédemment, les monozygotes ont pratiquement le même ADN, alors que les jumeaux dizygotes n’en partagent qu’environ 50%.

Lorsque vos bébés grandiront, il deviendra plus aisé de savoir quel type de jumeaux ils sont simplement en les observant. S’ils sont tellement semblables que les autres personnes ne parviennent pas à les distinguer, ils sont pratiquement à coup sûr monozygotes. La moindre différence évidente au niveau de la couleur de leurs cheveux, de leurs yeux, ou de leur très de visage signifie que ce sont des jumeaux dizygotes (de faux jumeaux)

Sources : www.babycenter.com + http://wikipédia.org /Synthèse et traduction www.jumeauxandco.com

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

4 Comments
  1. J’attends des jumelles monozygotes et pour moi tout çà n’était pas clair, là çà va mieux !

  2. Il a été fait un test sur le placenta pour savoir si mes filles étaient des jumelles monozygotes ou dizygotes.

  3. Maman de jumeaux trés semblables de bientot 6 ans il n’est pas encore evident pour moi de savoir s’ils sont mono ou dizygotes. Au début de la grossesse cela n’a pas été clairement distingué, ensuite lors de l’amniosynthése le praticien ne voyais qu’un seul placenta cependant il douté car un peu tard pour le dire. Plus récement les garçons ont subi en méme temps l’opération des végetations et se sont révélé étre tous 2 de groupe sanguins O positif. Peut on étre sure qu’ils sont monozygotes à présent?

  4. Petite précision également l’accouchement fut déclenché à 8 mois et demi ‘oui grossesse idéale… ou presque) parce que lors de la derniére echo l’un des bb n’était plus alimenté, sont frére se nourrissait trop au contraire…. j’en ai dedui un syndrome transfuseur transfusé, tardif donc sans gravité

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous