Tout ce que je ne saurais pas

Une nouvelle blogueuse participe désormais à la rubrique ‘je blogue sur Jumeauxandco’ ….un tonnerre d’applaudissement pour Adelles !

Pour Mieux Attendre (ma vie en 3 initiales)

  • Adelles du blog  Pourmieuxattendre.fr
  • Maman de 2 Poites en une seule fois
  • En 2009 on a essayé, en 2010 on a galéré, en 2011 contre toute attente on a procrée. Depuis nous sommes passés de 2 à 4 en une seule fois.

Qu’est-ce que je n’aurais pas su ou pas fait si je n’avais pas eu mes enfants à 4 minutes d’intervalle ?


Question simple en apparence et pourtant compliquée pour moi. Parce que je n’ai que ces enfants-là : celle qui est arrivée 4 minutes avant et celle qui est arrivée 4 minutes après.

Mais soit, allons-y.

Je ne saurais pas quel plaisir, quel légèreté, quelle complicité c’est de ne partager un moment qu’avec un enfant. De n’avoir d’yeux, d’oreilles, de mains que pour lui. Je ne saurais pas le prix d’un duo mère/enfant.

Je ne saurais pas cette bataille de rires, au lever de la sieste.

Je ne saurais pas à quel point le manque de sommeil est une torture. A quel point, il pousse à bout et à tout.

Je ne saurais pas que la fatigue peut être reculée aussi loin.

Je ne saurais pas que la prématurité n’est pas une fatalité. Et qu’on peut naître à 33 SA et ne pas en garder de séquelles.

Je ne saurais pas qu’1+1 = 1, parfois.

Je ne saurais pas que la gémellité est plus souvent un fardeau qu’une chance. Et que des enfants peuvent être regardées comme la

moitié d’une entité.

Je ne saurais pas que c’est si simple de n’en avoir qu’un.

Je ne saurais pas à quel point c’est ch… pénible d’attacher, détacher, attacher, détacher deux petites filles de leurs sièges autos.

Je ne saurais pas qu’il allait falloir s’assurer que tous les cadeaux ne soient pas identiques.

Je ne saurais pas qu’avoir en double n’est pas vraiment avoir deux fois.

Je ne saurais pas que ce que l’on donne à l’un doit être donné à l’autre. Toujours, toujours, toujours.

Je ne saurais pas à quel point c’est compliqué d’avoir deux places en crèche.

Je ne saurais pas que c’est vertigineux d’apprendre à les séparer l’une de l’autre. De leur transmettre qu’elles ne sont pas deux parties

d’un tout mais bien deux êtres distincts.

Je ne saurais pas que deux petites filles peuvent partager un gros câlin. Juste avant de s’en coller une.

Je ne saurais pas que je serai obligée de faire des choses que les mamans uniques craindraient de faire. Parce que je n’ai que deux

bras, deux jambes et pas d’ascenseur.

Je ne saurais pas que c’est normal de voir tout le quartier se retourner sur une poussette double.

Je ne saurais pas à quel point c’est précieux. A quel point c’est fragile. A quel point j’ai de la chance de connaître chacune d’elles.

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

7 Comments
  1. J ai “que” 2 jujus de 5 ans maintenant et bravo ce que tu ecris c est exactement ca…surtout le coup du calin.avant de s etriper lol

  2. Raaaah, voilà, ça y est, enfin je le trouve mon premier article. Ca fait quand même trois jours que je le cherche 😉 !!
    Merci à tous pour vos commentaires et à bientôt j’espère !
    Et merci Sophie ,-)
    Adelles

  3. Voilà ce que je viens de dire à mon homme pour justifier mes larmes après la lecture de cet article: ben oui, je sais qu’on en a ch** et qu’on en c***ra encore mais qu’est ce que je les aime nos schtroumpfs…! Comme tout cela est vrai!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous