Pas l’un plus que l’autre, pas l’autre plus que l’un

Retrouvez l’article de Cécile du blog  8 à la maison

“4 enfants à la maison, 8 ans, 6 ans, 4 ans, 2 ans… une jolie famille. Et puis BB5, ce petit bébé parti trop tôt qui a traversé nos vies trop vite… Et ce projet de famille nombreuse qui nous semblait encore inachevé.

C’est comme ça qu’ Elise et Jonas sont arrivés dans nos vies, en 2005. 2 petits miracles en pleine forme. Nous pensions savoir pas mal de choses sur les bébés, les petits, les enfants. Mais passer de 4 à 6 enfants, avoir 6 enfants en 8 ans, c’est un peu comme se prendre un tsunami sur le coin de la figure.

Chaque jour on se dit que c’est magique, qu’on a de la chance, qu’il faut en profiter. Cela nous rassure.

Et en même temps, chaque jour, il faut assurer les tétées, les repas, les devoirs, les microbes, la logistique, l’intendance…

Alors oui ils ont tout changé dans nos vies, parce qu’on ne passe pas inaperçu quand on arrive à 2. Et à la fois, et je pense que c’est vrai pour tous les parents de jumeaux, ils sont une évidence. A 2. Pas l’un plus que l’autre, pas l’autre plus que l’un. Pas l’un sans l’autre.

L’organisation est béton : courses sur internet, emplois du temps imbriqués, loisirs enchaînés, menus affichés, vacances structurées, lessives partagées, sèche-linge vénéré. C’est le seul moyen pour respirer. Pour avoir du temps pour chacun.

Et puis, ils ne sont jumeaux que pour l’extérieur, pour leur carte d’identité. Pour nous, ils sont 2 enfants du même âge. Un petit garçon qui joue aux Lego et aux playmo avec ses frères. Une petite fille qui aime ses barbies et Hello Kitty. Chacun a la chance d’avoir des grands frères et sœur avec qui passer du temps.

Ce qui a changé c’est la voiture, la maison, la taille du frigo et celle du lave-linge. Je pense que je suis aussi beaucoup plus zen sur plein de choses. Il faut du temps pour chacun, on trouvera donc du temps pour chacun.

J’ai arrêté 11 ans de travailler. Un congé parental c’est 3 ans. Pour les jumeaux, il m’aurait été impossible de me remettre à travailler avant leurs 6 ans. Parce qu’ils ont 4 aînés. Et qu’ils m’ont littéralement vidée de mon énergie.

Aujourd’hui je travaille à 60%, et ça roule bien. Ils sont de plus en plus autonomes, et depuis qu’ils savent lire, c’est du pur bonheur de les voir se lire des histoires l’un à l’autre.

Alors j’ai le temps de bloguer, oui, j’ai du temps pour m’occuper des grands. En grandissant, les enfants ont toujours autant besoin de leurs parents.

Une vie à 100% à répartir équitablement, c’est ma vie !”

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous