Laurence vous dit tout sur le portage jumeaux

Laurence Ruas, sage-femme durant dix ans, maman de jumeaux et désormais à l’initiative de Lomanae nous dit tout sur le portage jumeaux. 

Le portage gagne du terrain. De plus en plus de parents abandonnent leur poussette au profit d’écharpes de portage ou de porte-bébés. Quels sont les avantages du portage jumeaux ? Quels porte-bébés choisir pour des jumeaux ?

Pourquoi les parents choisissent de porter leurs bébés ?

Que ce soit pour des multiples ou non, le portage a de nombreux avantages.

Regardons d’abord le côté pratique. Une écharpe, un sling, un mei teï… prennent peu de place.  Libérer le coffre de la voiture de notre grosse poussette est déjà un grand progrès. Oublié également, le souci des trottoirs trop étroits ou des portes trop serrées. Porter ses bébés permet une bien plus grande liberté de mouvements qu’avec une poussette ; qui plus est, une poussette double. A la maison, porter ses bébés grâce à une écharpe ou un porte bébé permet de libérer ses mains et d’assurer les tâches ménagères.

Lorsqu’on est parent de multiples, il faut l’avouer, le budget a encore plus d’importance. Porter son bébé est possible dans toutes les gammes de prix. On peut donc avoir quelque chose de très bien à un coût très raisonnable.

Passons aux choses vraiment intéressantes. Lorsqu’on porte ses enfants, on renforce notre relation avec eux.  Le bébé a notre odeur, il ressent nos battements cardiaques, notre chaleur, notre souffle parfois, nos émotions… Bref, il est en totale harmonie avec le porteur. Le portage lui permet de s’adapter à son nouvel univers, de stimuler son système sensoriel, vestibulaire (équilibre), sa tonicité, sa confiance en lui… Il participe à la vie tout en gardant la protection nécessaire pour se sentir en sécurité. Physiologiquement, c’est ce qui respecte le mieux le corps et le développement de l’enfant. D’ailleurs, un bon porte-bébé s’adapte à l’enfant et non pas l’inverse. Pour la personne qui porte, c’est un moment d’osmose avec le bébé. On est au premier rang pour percevoir une gêne, une émotion, un regard… Que ce soit papa ou maman qui porte le/les bébé(s), c’est toujours intense et riche pour l’adulte comme pour les enfants. A la fois, porteur et portés sont ensemble et, à la fois, chacun est autonome et peu faire des activités différentes.

portage jumeaux

Porter un enfant n’est donc pas juste un mode de transport, ça apporte bien plus que ça !

Est-ce compliqué de porter ?

Si c’est inné pour certaines espèces, c’est loin de l’être chez les humains. Porter un ou plusieurs bébés demande un petit entrainement.
Lorsque l’on commande une écharpe et que l’on voit arriver plus de 4m de tissu, on peut prendre peur ! Par contre, une fois que l’on maitrise l’outil, c’est un véritable plaisir !
Si porter vous tente mais que les écharpes vous effraient, il existe aussi d’autres solutions physiologiques plus simples comme les slings, les mei teï, …
Plusieurs sites internet vous fournissent des indications pour apprendre à porter grâce à des photos ou des vidéos. Si vous en avez la possibilité, le mieux est de participer à un atelier avec une monitrice de portage certifiée. Vous pourrez ainsi vous entrainer avec des poupons, tester différents moyens de portage et voir ce qui vous correspond avant d’investir. Ensuite, vous pourrez porter vos enfants en toute sécurité.

Alors, est-il possible de porter des jumeaux ?

Oui ! Il existe plusieurs manières de porter des jumeaux.

Par contre, les règles de sécurité sont encore plus importantes que lorsque l’on porte un seul bébé.

  • Le matériel doit être en bon état.
  • Si vous achetez de l’occasion, posez quelques questions au vendeur.
  • Les écharpes, par exemple, ne doivent pas avoir été réparées, ni lavées avec du détergent, ou passées au sèche-linge.
  • On ne doit pas non plus les mettre à sécher en plein soleil.
  • Avant d’utiliser une écharpe neuve, il faut impérativement la laver.
  • De manière générale, l’entretien du porte-bébé est précisé dans la notice.
  • On ne porte pas si on prend des médicaments qui altèrent la vigilance ou si on a bu de l’alcool.
  • Le porte-bébé ne remplace pas un siège auto. On ne couvre pas trop l’enfant.
  • Chaque épaisseur de tissu d’écharpe équivaut à une épaisseur de vêtement.
  • Il existe des vestes ou couvertures de portage mais on ne met pas, par exemple, une combinaison à un enfant dans une écharpe.
  • On veille à ce que les voies aériennes de l’enfant soient bien dégagées.
  • On doit pouvoir passer deux doigts entre le menton et la poitrine de l’enfant.
  • Le bébé ne doit pas avoir de point d’appui sous ses pieds. Sinon, il pourrait pousser et tomber du porte-bébé.
  • On ne recouvre JAMAIS la tête du bébé par l’écharpe.
  • Par contre, on pense à protéger sa tête et sa peau du soleil.
  • On ne fait pas de sport avec un enfant que l’on porte.
  • On vérifie régulièrement que tout aille bien et on pense à le faire boire.

Quelques consignes pour porter deux enfants

Pour porter plusieurs enfants en même temps, il y a quelques petites choses à vérifier en plus. En effet, les porte-bébés ont des limites de poids pour être utilisés en toute sécurité. Pensez à vérifier que vos enfants ne dépassent pas, à eux deux, le poids précisé sur la notice.

On peut également utiliser deux moyens de portages distincts. Par contre, chaque moyen doit être correctement positionné et attachés indépendamment l’un de l’autre. En aucun cas vous ne devez attacher les deux moyens de portage entre eux !

A la naissance, il est possible de porter deux enfants avec une écharpe tricotée (qui s’étire dans sa diagonale) en vérifiant bien le poids des enfants par rapport au poids que peut supporter l’écharpe.

Lorsque les enfants grandissent, on peut utiliser une écharpe tissée qui s’adaptera mieux au poids des bébés ou utiliser deux moyens de portage. Par exemple, on mettra les enfants sur les hanches ou un sur le dos et un sur le ventre.

Il existe des porte-bébés spéciaux pour porter deux enfants. Par contre, ils sont souvent chers et limités aux 5-6 premiers mois de vos enfants.  Si vous optez pour ce choix, vérifiez qu’il épouse bien le corps du bébé ainsi que la limite de poids qu’il propose. Investissez peut-être plutôt dans du matériel neuf ou vérifiez bien l’intégrité du produit si c’est de l’occasion.

Il est bien plus confortable pour le porteur et le porté d’utiliser un outil plutôt que de simplement porter dans les bras. Le dos du porteur, par exemple, ainsi que ses bras seront soulagés. De plus, avec le poids, en portant à bras, on a vite tendance à faire glisser l’enfant et à ne plus le tenir dans une position optimale pour lui ; ce qui n’est pas le cas avec une écharpe ou autre.

Il peut aussi être intéressant de porter les enfants tour à tour ou que le papa en porte un et la maman porte le second. Ainsi, c’est moins effrayant et on retrouve tout de même de nombreux avantages !

Merci Laurence pour tous ces bons conseils !

Retrouvez tous les détails concernant Lomanae, le soutien que Laurence souhaite apporter aux parents : accompagnement des parents de jumeaux

Découvrez aussi notre article concernant le matériel de portage jumeaux dans l’interview de Virginie Lacan

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

2 Comments
  1. Merci pour cet article ! Il est tellement important de remémorer les règles de sécurité en matière de portage !

    Cependant, petite rectification: vous avez raison, on ne doit pas attacher deux porte-bébés indépendants l’un à l’autre SAUF lorsqu’il est question d’écharpes tissée. En effet, les écharpes tissées peuvent être nouées indépendamment OU ensembles selon les besoins, puisqu’elles peuvent soutenir un poids total dépassant les 90 kg.

    De plus, et pour éviter d’induire les gens en erreur, les écharpes tricotées (dites “extensibles”) sont extensibles dans TOUS les sens et non pas seulement sur la diagonale. C’est ce qui les différencient des écharpes tissées, qui elles, ne sont extensibles que sur la diagonale ! 🙂

  2. Je comprends tout à fait que le portage soit une solution aidante pour les parents avec des enfants pleurant bcp, et quand on a pas le choix que de les porter pour “avancer” dans la maison. Ou bien un moyen de câliner en soulageant le dos. Mais sinon… Quand on est à la maison, qu’on a des bébés qui dorment ou sont calmes, quand on arrive à mettre en place doucement un rythme (et cela passe à mon sens par les habituer à dormir dans leur lit, à s’y endormir etc.) le mieux et le plus simple c’est bien encore de faire les tâches ménagères en toute sécurité, sans eux. On peut ainsi profiter d’eux dans des moments vraiment privilégiés, consacrés à eux. Et profiter aussi de moments pour nous sans eux.
    Quant à la poussette, quand on sort, elle permet aussi de porter les affaires de change, les affaires de maman, voire quelques courses etc. Jumeaux ou enfant solo, quand maman est seule et qu’elle sort avec bébé(s), elle porte comment tout ça ? Sur son dos ? Est-ce vraiment mieux du coup ?
    Le discours actuel du portage comme remède à tout, m’interpelle vraiment… Tout comme les consignes actuelles de maternage intensif qui laisse sous entendre que celles qui ne sont pas collées h24 à leur bébé sont de mauvaises mères… Ce n’est pas du tout le cas de votre blog. Mais je voulais m’exprimer là dessus car, quand même un médecin fait l’impasse sur des solutions naturelles et efficaces, comme par exemple les probiotiques, pour améliorer le transit immature de votre enfant et ne vous “prescrit” que le portage, vous demande à chaque consult si vous avez acheté une écharpe, je trouve que ça va un peu trop loin.
    Que cela ne devienne pas la nouvelle injonction culpabilisante comme peut l’être l’allaitement…
    Il faut que cela reste un choix et une envie !
    Ici le portage jumeaux est partagé papa maman et utile seulement pour les petites promenades autour de la maison ou des petits moments de câlins à trois.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous