Jumeau perdu, interview de Virginie Daries auteure

Virginie Daries auteur du libre Jumeaux dans l’au-delà répond aux questions de Jumeaux&co sur le jumeau perdu et l’impact sur son jumeau survivant.

Quelle sorte de douleurs représente la perte de son jumeaux in-utéro ?

La perte de son jumeau in-utéro entraîne beaucoup de choses qui passent inaperçu aux yeux de nos proches. Il y a cette culpabilité de vivre, je crois que c’est cette première chose qui prime chez les jumeaux nés seul. Cette culpabilité d’être entouré, se sentir mal au milieu d’un repas de famille sans savoir pourquoi. Cette nostalgie qui nous habite jour et nuit, mais de quoi s’ennuie-t-on, de qui? C’est une douleur qui est au plus profond de nous, j’ai du mal à la décrire, ce vide il se vit, on le subit.

jumeaux perdu

Le jumeau survivant attend-il son jumeau/jumelle?

Souvent c’est associé à un accouchement difficile…C’est un enfant solitaire, bien dans sa solitude et en même temps un besoin de se faire aimer…. Cette perte, c’est plus que le souvenir des cellules, c’est un amour perdu. Je crois que le jumeau né seul à pour plus grosse douleur, une âme endeuillée dès sa venue au monde.
Il y a autre chose chez certain jumeau, lorsque le bébé perdu n’est pas évacué, souvent après le premier trimestre, le survivant va continuer de se développer autour du bébé mort, en grandissant, on lui découvrira une tumeur. Après analyse, cette tumeur s’avérera être son jumeau, la tumeur? des dents, des cheveux, des tissus restant du bébé.

Jumeau perdu

Comment cela se traduit au fur et à mesure que l’on grandit ?

En grandissant, certains jumeaux vont acheter chaque objet en double, sans savoir pourquoi. D’autres auront eu un ami ” imaginaire” très longtemps, il y en a qui mette un couvert de plus à table depuis toujours.D’autres auront besoin de se regarder eux et leur double dans le miroir plusieurs fois par jour. En grandissant cette douleur dans le fond de nos entrailles se fait plus forte, et ce manque inconscient alimente le jumeau survivant.

D’autre vont s’attacher à leurs ami(e)s avec passion, trop, jusqu’à déranger et gâcher ses amitiés. Certains vont aller chercher dans leur conjoint leur jumeau perdu, aucune relation ne survivra. Même lorsque nous sommes en couple, lorsque l’on devient mère, on à beau être heureuse, mais on a encore ce vide en dedans qui brûle. On est plein d’amour, mais ce n’est toujours pas celui-ci qu’on cherche. Souvent ce jumeau va flirter avec la mort, tout le long de sa vie.

Pourquoi est-ce si dur pour les autres de comprendre cette douleur ?

Souvent lorsque tu dis que tu devais avoir un jumeau, et que tu oses dire ressentir son manque depuis toujours, certains vont en rire. Beaucoup d’autres admettent qu’ils comprennent. Qu’il peut y avoir un attachement, mais c’est comme tout quand on ne l’a pas vécu on ne peut pas juger, ni comprendre.

Comment avez-vous réussi à en parler à travailler sur vous ?

A en parler ouvertement ça a était long. Tout s’est déclenché à ma première grossesse. Jusque là, je vivais ce vide, point. Puis avec l’amour inconditionnel né en même temps que mon premier fils j’ai compris que je devais combler, avec urgence, cet amour que je n’arrivais pas à retrouver. J’ai commencé à analyser plus, à faire des recherches sur le sujet, qui se fait assez rare. J’ai fait mon deuil, si on peut dire, lors de mes séances d’ autohypnose où j’ai découvert tellement sur l’importance de la vie in-utéro. ( les précisions dans mon livre l’empreinte de la vie in-utéro).

Notre corps, nos cellules portent les empreintes de notre jumeau/jumelle, mais notre inconscient, notre âme se souvient d’un amour qui subsiste malgré la mort.
Il y a aussi les constellation familiale qui peuvent aider.

En quoi votre livre apporte un éclairage différents des autres livres déjà parus sur le sujet ?

Je ne sais pas si mon livre apporte un éclairage différent des autres livres, mais j’espère qu’il pourra venir compléter ceux existant.Je ne suis pas médecin, pas psychologue, je suis juste une jeune femme, une mère qui sans tabous parle de son expérience douloureuse parfois sur ce syndrome du jumeau perdu.

Mon récit mêle la spiritualité, à un mal qui est reconnu. Sur mon blog, tous sont unanimes: ils vivent aux travers et pour leur jumeau/jumelle. Par ce récit je veux aider ces jumeaux nés seul, et les parents qui ne savent pas qu’il peut y avoir des conséquences à la perte d’un être in-utéro. J’ai espoir de faire la différence dans la vie d’au moins une personne. Je veux faire valoir ce lien unique des jumeaux, cet amour qui les lie même au travers de la mort.

Retrouvez Son blog jumelle malgré moi.

 

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous