Grossesse gémellaire et préparation à la naissance

Préparation classique, acupuncture, ostéopathie, chant prénatal… Il existe de nombreuses techniques de préparation à la naissance. C’est une étape importante à ne pas négliger pour bien vous informer sur la grossesse, vous aider à soulager avant, pendant et après l’accouchement. Dans le cas d’une grossesse gémellaire on vous informe très rarement des différentes solutions qui s’offrent à vous …

Toutes les futures mamans ont droit à huit séances de préparation à la naissance, remboursées par la Sécurité sociale menées par une sage-femme ou un médecin. Elles se divisent en deux parties : une information commune à toutes et des exercices physiques dépendant de l’orientation choisie, que ce soit le yoga, la sophrologie ou le chant prénatal.

La méthode la plus pratiquée

La méthode la plus connue est pratiquée est la psychoprophylaxie. Elle est souvent appelée “préparation à l’accouchement sans douleur”. Même s’il ne faut pas vous attendre pour autant à accoucher sans douleur !

Elle débute vers le septième mois pour les grossesses uniques mais un peu avant pour les grossesses gémellaires (renseignez vous un ou deux mois avant), et permet aux femmes qui travaillent de suivre les cours. Elle est basée sur huit cours de préparation à l’accouchement souvent dispensés par les sages-femmes. Durant ces cours il vous est expliqué tout ce qui se passe dans votre corps lors de l’accouchement, quand partir à la maternité… Quelques exercices vous sont proposés afin de bien vous préparer à l’accouchement. Elle vous permet d’avoir des bonnes connaissances sur le déroulement de l’accouchement, elle vous apprend à bien vous contrôler et cela permet d’atténuer la douleur.

Les autres méthodes

  • La sophrologie : Cette méthode est basée sur la respiration et la relaxation. Elle commence en début de grossesse et se compose d’environ huit séances. Durant ces séances, on vous apprend à vous relaxer en maîtrisant votre respiration, en relâchant tous vos muscles petit à petit. On vous apprendra également à visualiser de façon positive l’arrivée de vos bébés.
  • L’haptonomie : méthode peu connue, c’est un accompagnement plus qu’une préparation à l’accouchement. Elle est basée sur le touché et à l’avantage de faire participer activement le futur papa à la grossesse. Elle se commence tôt car dès le quatrième mois la présence des bébés devient palpable. Par le touché la maman, comme le papa, peuvent inciter les enfants à bouger, à se placer de telle ou telle façon…
  • Le chant prénatal : Cette méthode est basée, bien sûr, sur le chant. Elle permet d’apprendre à contrôler son souffle de façon agréable, de se relaxer. Cette méthode a également l’avantage d’apprendre des mélodies relaxantes qui pourront être réutilisées après la naissance de vos bébés pour les calmer.
  • Le yoga : Elle se commence tôt dans la grossesse, vers le quatrième mois. C’est une bonne méthode pour faire un véritable travail sur soi tant physique que psychique. De plus, il est possible de continuer le yoga après l’accouchement.
  • La gym en piscine : Cette préparation se fait dans une piscine avec exclusivement des futures mamans. On vous fait faire des exercices pour tonifier votre corps, on vous apprend à maîtriser votre souffle… L’eau permet en outre de ne plus sentir les effets de la pesanteur et de vous détendre.

Les grossesses géméllaires

  • Vous pouvez choisir parmi toutes ces méthodes. Les mamans de jumeaux doivent penser à anticiper le début des cours car certains mouvements vous seront refusés sur la fin de grossesse. De la même manière que le terme en cas de grossesse gémellaire est anticipé, la préparation l’est aussi. Renseignez vous sur ce point auprès de votre sage -femme ou médecin.
  • Il existe dans certaines villes ou hôpitaux des groupes spécifiques pour grossesse gémellaire ou multiples mais cette pratique est malheureusement encore très peu rependue.
  • Vous avez des questions spécifiques du fait de votre grossesse gémellaire, vous avez déjà eu un ou deux enfants et suivi des préparations pour vos grossesses précédentes… vous pouvez choisir d’utiliser vos 8 séances remboursées au travers de cours individuels dans le cabinet d’une sage-femme ou à votre domicile.

Les doulas

Vous pouvez aussi choisir de vous faire accompagner par une doula tout au long de votre grossesse et après la naissance.  la doula a pour vocation d’accompagner et de soutenir la future mère et son entourage et d’instaurer un dialogue, une confiance.

La doula n’a aucune formation médicale et ne doit pas remplacer la sage femme ou l’obstétricien dans le suivi de grossesse. Certaines d’entre elles ont bénéficié d’une formation de 32 jours ou ont effectué différents stages avant de se proclamer doulas. L’Association des doulas de France a mis en place un cursus de formation de base de 140 heures autour de thèmes spécifiques à la périnatalité. www.doulas.info

Cette prestation n’est pas remboursée. La doula se déplace généralement entre 5 et 10 fois. Les tarifs de chaque visite varient entre 40 et 70 € et la présence lors de l’accouchement est facturé entre 250 et 400 €.

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

3 Comments
  1. moi j’ai suivi la prépa à la maternité + accupuncture un peu pour des douleurs au dos!!! mais quand je suis arrivée a la mat, avec tous les appareils et fils j’ai pas pu mettre en pratique les conseils! dommage!

  2. j’avais fait prépa+ sophrologie… impossible de le faire correctement pendant la grossesse mais le jour J, je m’en suis servi et ça a aidé!
    #FDM

  3. Alors je ne suis pas d’accord pour l’haptonomie, qui est décrite comme”un accompagnement plus qu’une préparation à l’accouchement”. je suis à 32s et depuis déjà 2 cours la sage-femme est passé en mode préparation à l’accouchement… Avec les schémas techniques, les détails super glamour… ( oui nous c’est the première fois… Et la dernière… 2 c’est bien).
    C’est hyper concret, on sait déjà quelle position adopter pour chacun de nos bébés, comment “Super Papa” doit tout coacher au niveau des contractions, me tourner, et guider un par un les bébés sur une contraction différente. Ses manipulations ont aussi l’avantage d’accélérer le travail en laissant le ou les bébé(s) dans la bonne position.
    On a même un ami qui a réussi juste avec le guide de ses mains à remettre son bébé retourné, et donc éviter la césarienne à sa femme…
    On connait 3 couples qui ont pratiqué cette technique, aucune complications…

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous