Séparation forcée des jumeaux à l’école ? Réflexion et pétition

Nous avons déjà abordé à plusieurs reprise la question des jumeaux et de l’école. Faut-il les séparer ? Existe t’il des études sur le sujet ? Existe t’il une directive de l’éducation nationale sur le sujet ? Quel est l’avis des parents de multiples ayant déjà rencontré ce type de problématique ?

Séparer les jumeaux à l'école : reflexion, pétition

Voici un petit résumé de notre réflexion sur la séparation ou non des jumeaux à l’école.

Séparer ou non les jumeaux à l’école

Étude sur le sujet jumeaux et école :

Nous vous avions présenté une étude de 2009 sur le sujet qui visait à démontrer que finalement la séparation ou non des jumeaux à l’école n’avait aucun impact sur leurs résultats scolaires : étude jumeaux et école.

Directive de l’éducation nationale sur le sujet :

 Après vérification il n’existe aucune directive sur le sujet. Ce sont les directeurs d’établissement, les enseignants en accord avec les parents qui doivent prendre la décision de séparer ou non les petits jumeaux dans les classes.

Avis de parents et d’experts sur le sujet :

Notre avis et celle de nombreux parents interrogés est que cette séparation doit se faire progressivement. Vos enfants et vous même aussi devez vous sentir prêts. Il peut arriver que l’un des enfants soit prêt avant l’autre. Ils vont rencontrer de nombreuses situations de séparation : activités sportives, partage de chambre, invitations chez des copains. A chacune de ces étapes vous pourrez avec eux évaluer l’intérêt pour l’enfant et le laisser s’exprimer.

L’encadrement pédagogique est très souvent de bon conseil mais vous seul connaissez parfaitement vos enfants. Faites vous confiance ! Faites confiance aux enfants ! Donnez-vous du temps !

Une pétition sur la séparation des jumeaux :

Il semblerait que nombre de parents aient besoin de se battre pour être écoutés en faisant  appel aux inspections académiques ou même en saisissant la justice pour éviter une séparation trop précoce à l’école.

Voici le lien vers cette pétition.

Avez-vous été confronté à ce type de problématiques ? Vous a t’on laissé le choix ? Quel est votre avis concernant ce sujet ?

Nous vous proposons un petit sondage afin d’en savoir plus :

Vos jumeaux, jumelles ou triplés ont t-il été séparés en petite section de Maternelle ?

View Results

Loading ... Loading ...

Le choix de les séparer ou non a t'il été à l'initiative :

View Results

Loading ... Loading ...

Estimez-vous qu'une séparation est parfois imposée aux parents ?

View Results

Loading ... Loading ...

N’hesitez-pas à expliciter votre réponse en commentaire.

Pistes de réflexion et avis de parents de multiples :

Suivez notre échange Facebook sur le sujet et n’hésitez pas à liker, commenter, faire vivre notre page !

23 Comments
  1. Bonsoir 😊
    Ici jumeaux mixtes très complices depuis leurs naissances et très fusionnels donc autant dire que le jour de l’inscription ma priorité était bien entendu que cela reste ainsi , Petite section 2 ans et demi et le directeur ma dit plusieurs fois que ce serai bénéfique pour eux d’être « séparés  » j’ai insisté en expliquant se que je ressentais et surtout en parlant des jumeaux car ils ne les voient que 10 min pendant l’inscription c est pas vraiment le moment ou il va se rendre compte de leur complicité.
    Il ma dit qu’il ferai au mieu … (c etait en juin 2020 )
    (Aout 2020) ma voisine me dit furtivement qu’elle es amie avec une des maîtresses et que les jumeaux sont ensembles
    🤗🤗🤗🤗
    J’etait aux anges.
    Jour J
    Les enfants tout contents et fier d’aller enfin à l’école 🤗🤗
    Quelques jours après la rentrée, j’appelle l’école pour avoir des nouvelles , des vrai nouvelles parce que on va pas se mentir à l’école maternelle si on ne pose pas de questions on ne sais rien …
    Là on me passe la maitresse, donx je commence a lui demander comment cela se passe pour les jumeaux si ils se sentent bien tout sa, elle me répond que limite ils se calculent pas , qu’ils ont chacun leurs copains et que cela aurai etait mieu pour eux de les séparer
    L’horreur jme dit non je suis en train de rêver, et là cerise sur le gâteau elle me dit  » je suis aussi une maman de jumeaux , les miens sont grand mais je sais se que sais  » !!!!!!!
    Le lendemain j’ai pu discuter avec l’atsem qui m’en a dit un peu plus , et que non bien au contraire ils se soutiennent , ils se surveillent et prenne soin l’un de l’autre.

    J’ai bien fait d’insister !!!!

  2. Bonjour Isabelle, j’ai retiré immédiatement suite à votre message la mention « Si la fédération Jumeaux et Plus estime que la séparation des jumeaux à l’école est bénéfique notamment pour les vrais jumeaux. J’ai du mal interpréter un article lu sur le sujet et je m’en excuse. Je vous laisse jugée par vous même ((cf lien article : https://www.parents.fr/enfant/ecole/rentree-scolaire/rentree-scolaire-des-jumeaux-faut-il-les-separer-13698). Par ailleurs je ne cesse de mettre en avant les associations Jumeaux et plus et je suis à votre disposition par mail quand vous souhaitez échanger directement avec moi.

  3. Bonjour,
    Je ne sais pas d’où vous tenez cette allégation selon laquelle « la Fédération Jumeaux et Plus estime que la séparation des jumeaux à l’école est bénéfique notamment pour les vrais jumeaux ». Nous nous inscrivons en faux. La Fédération Jumeaux et Plus n’a jamais rien publié de tel. Nous vous demandons de retirer au plus vite cette phrase qui ne correspond en rien aux préconisations de Jumeaux et Plus. La position de Jumeaux et Plus, étayée par les travaux de son Comité scientifique, est totalement différente des propos que vous nous attribuez.
    Nous vous remercions de faire le nécessaire pour retirer ce texte dans les plus brefs délais.
    Isabelle Sudre, Déléguée nationale de la Fédération Jumeaux et Plus

  4. A l’inscription en maternelle la directrice nous a dit qu’ils avait l’habitude de séparer les jumeaux, qu’ils fonctionnaient comme ça et quec’était pour leurs bien etc.. Nous voulions qu’ils restent ensemble au moins la première année. Nous avons dû faire du forcing en disant que nous irons les inscrirent ailleurs . Et ça a marché. Non mais pour qui se prennent-ils!!

  5. La rentrée de nos jumeaux en grande section de maternelle a été « riche en émotions » :

    J-4 (vendredi)
    17h30 : la maman du meilleur ami de nos jumeaux nous envoie un sms demandant si on a choisit de les séparer
    17h31 : jamais de la vie ! nous regardons les listes des classes qu’elle nous a envoyé et effectivement ils sont séparés
    17h35 : pensant à une erreur de saisie, nous appelons le directeur qui nous dit « c’est normal, ça va bien se passer il ne faut pas s’inquiéter » et « toute demande future de notre part sur ce sujet aboutira à une fin de non recevoir », puis raccroche
    17h38 : incompréhension… divers noms d’oiseaux ont été prononcés…
    17h45 : nous regardons à nouveau les deux listes et ô surprise un de nos jumeaux, plutôt introverti, se retrouve sans aucun « copain » de la moyenne section, et « cerise sur le gâteau » avec une paire de jumeaux non séparés
    18h : nous demandons à nos jumeaux s’il souhaitent être séparés, ils disent tous les deux que non, et nous leur expliquons que nous allons demander de l’aide pour qu’ils restent ensemble
    21h50 : nous envoyons un mail à l’école pour décrire la situation et donner nos arguments pour les laisser ensemble
    nuit blanche : lecture de témoignages similaires sur le web, recherche d’articles / conférences sur le sujet, de textes de loi… pas facile de trouver des pistes

    J-3 (samedi)
    10h : nous allons avec nos jumeaux dans le cabinet de notre médecin traitant dans l’espoir d’avoir un avis « neutre »
    11h30 : un collègue de notre médecin traitant n’ayant jamais vu nos jumeaux nous reçoit, nous lui expliquons que c’est au sujet de la rentrée scolaire car l’école a décidé de les séparer et il nous répond du tac au tac « c’est très bien, c’est ce qu’il faut faire, je suis pour la séparation au plus tôt ! ne comptez pas sur moi pour vous aider », puis il nous demande si nous avons d’autres questions, et s’empresse de nous prendre la carte vitale
    11h35 : dégoût…
    13h : nous cherchons un psychologue spécialisé pour les enfants et prenons un rendez-vous en ligne pour la veille de la rentrée scolaire à 18h
    après-midi délicate : nos jumeaux sentent bien que quelque chose ne va pas, nous leur expliquons à nouveau qu’on va demander de l’aide
    deuxième nuit blanche : pas plus de réponses

    J-2 (dimanche)
    fatigue et nervosité, impossible de nous imaginer dire à nos jumeaux quand ils seront grands qu’on a rien pu faire alors que l’un d’entre eux aura peut-être été traumatisé
    la pire journée de notre vie…

    J-1 (lundi)
    10h20 : coup de fil de la précédente maîtresse de nos jumeaux qui dit avoir lu notre mail et nous propose un rendez-vous à 14h, bien entendu nous acceptons
    13h : nos voisins acceptent de garder nos jumeaux pour qu’on puisse y aller seuls
    14h : trois maîtresses nous reçoivent, s’étonnent que nous soyons venus à deux, et nous expliquent que le directeur ne sera pas là car il est occupé
    14h10 : la discussion tournant en rond, nous avons l’impression qu’on discute d’un cas banal de séparation de « copains », et nous demandons à parcourir les arguments de notre mail pour en discuter, ce qu’elles acceptent
    14h30 : la discussion est constructive, centrée autour de nos jumeaux, il est reconnu que nos jumeaux ne sont pas prêts pour une séparation car elle n’a pas pu être anticipée, et qu’on améliorera la communication dans les deux sens pour faire mieux à l’avenir
    14h45 : nous signons un compte-rendu de l’échange, et les maîtresses nous expliquent qu’elle nous appelleront en fin d’après-midi pour nous confirmer que le directeur a bien validé, nous partons en très bons termes
    16h45 : les maîtresses nous expliquent qu’elles ont pris la responsabilité de ne pas séparer nos jumeaux, le directeur étant introuvable, quel soulagement !
    18h : la psychologue pour enfants nous reçoit, nous lui expliquons la situation et elle nous demande à parler en premier à nos jumeaux
    18h05 : elle nous dit clairement qu’ils ne sont pas prêts pour une séparation, et après nous avoir demandé notre ressenti elle nous propose de mettre en place une sorte de « système de bons points » pour les aider à passer progressivement des moments séparés sans les brusquer, en vue de les préparer pour une séparation le moment venu
    19h : fatigués, mais contents, nous pouvons enfin préparer sereinement cette rentrée 🙂

    J-0 (mardi)
    Tout s’est bien passé, nos jumeaux sont rentrés sereins et revenus contents de leur journée
    Avec le recul, nous nous disons que si nous n’avions rien fait la rentrée aurait été tout autre et nos jumeaux auraient été séparés sans être prêts…
    Après tout, peut-être que tout ce serait bien passé, on ne le saura jamais.
    Par contre, nous pensons que la façon de procéder aurait dû être différente : des jumeaux ne sont pas des copains, les enseignants et les parents sont en droit d’avoir des positions différentes, forcément biaisées, mais il faut au minimum communiquer pour ne pas « forcer la main » aux parents à quelques jours de l’échéance, et si nécessaire s’appuyer sur un avis de professionnel pour « trancher ».

  6. Bonjour il mes arrivé la meme chose l’école a séparé mes jumeaux sachant que j’avais demandé qu’il ne soit pas séparé il ont rien a foutre de mon opinion et il ont décidé deux même

  7. Pour nous, direct dans l’inscription, notre choix de ne pas les séparer a été clair. Maintenant, les enseignants jouent autrement…. En les séparant lors des activités, en vous faisant remarquer leur complicité (surtout dans les bêtises, dans des problèmes de comportement (pour eux évidemment), qui à Leurs yeux est un problème… Car ils n’arrivent pas forcément à gérer. Et oui, des jumeaux n’ont rien à voir avec des enfants mono !

  8. directrice qui imposait la séparation, nous avons été obligés de demander une dérogation pour les inscrire dans une école de la même ville mais pas du secteur pour ne pas les séparer. Nous ne voulions pas les séparer pour la petite section car nous savions et l’avons dit à la directrice qu’un déménagement était prévu l’année d’après (construction d’une maison) dans un village où il n’y a qu’un niveau par classe. Cette directrice savait que c’était mieux pour les enfants! nous avons dû contacter plusieurs directrices avant d’en trouver une qui acceptait de les garder ensemble, une autre directrice m’a dit  » j’ai des neveux jumeaux et je sais que c’est mieux pour eux de les séparer! »
    c’est une honte, elles décident sans connaitre les enfants! par principe, alors qu’à la crèche le personnel pensait que compte tenu de leurs caractères et leurs relations entre eux et avec les autres cela ne poserait pas problème!!
    auj ils sont toujours dans la même classe et ont des copains, tout se passe bien (CE1)

  9. Moi mes jumelles ont été séparé en ce2 nous avons appris ça 2 jours avant la rentrée sur la liste mes filles ont fait leur rentrée la boule au ventre très difficile de les préparer en 2 jours et depuis bizarrement l’école m’appelle régulièrement pour des maux de ventre de l’une ou l’autre alors que cela n’était jamais arrivé avant, coïncidence?
    J’ai eu rdv avec le maître de l’une des deux qui m’a dit que si je pensais qu’il fallait les remettre ensemble il le ferait mais maintenant je me demande si il le faut je suis perdue et mes filles ne savent pas me répondre pour elles y’a du bon et du mauvais bref pas facile d’etre Maman de multiples

  10. Quelle honte de séparer des jumeaux !! Vous ne pouvez pas imaginer quel traumatisme ça a été d’être séparer de ma jumelle. Et à plusieures reprises. Oui nous sommes bien deux personnes mais il ne faut pas oublier que dans certains cas nous sommes un équilibre une force

  11. Lorsque j’ ai demandé à ce que les jumelles soient ensemble en moyenne section la directrice m’a dit ok je cède mais en grande section je les sépare vous n’ aurez pas le choix , c’est mieux pour elles. … Dommage pour cette dame nous avons déménagé et on a décidé de les laisser ensemble en grande section ce qui n’ a posé aucun problème à la directeur du nouvel établissement

  12. Certaines écoles séparent les multiples sans même demander l’avis aux parents je trouve cela scandaleux ! Cela ne nous est pas arrivé Mais si mes jumelles avaient été dans l’autre école maternelle de la ville elles auraient été séparées car la directrice sépare systématiquement les jumeaux!!!!! Je trouve que de prendre cette décision sans l’avis des parents n’est pas normal !!! Heureusement je suis tombée sur la bonne école !

  13. Dans ma ville il y a 2 écoles de maternelles et l’autre école sépare systématiquement les jumeaux sans même demander l’avis des parents! Heureusement qu’on ne dépend pas de cette école car j’aurais été très mal vue dés l’inscription!!!! Qui connaît mieux ses enfants que leurs propres parents pour juger si ils doivent séparer ou non??!!!

  14. Bonjour à tous,

    Je n’ai pas été confronté à la séparation des loulous à l’école.
    Ils sont dans la même classe depuis leur première année de maternelle et tout se passe très bien, ils ont trouvé eux même un équilibre ils ne sont pas dans le même groupe et on chacun leurs copains.
    J’ai rencontré beaucoup de personnes (non parents de jumeaux) qui m’ont souvent fait la réflexion il faut les séparer c’est pour leur bien ???? Leur bien réside justement du fait qu’ils soient ensembles! Je pense qu’à partir du moment où les enfants trouvent un bon équilibre je ne vois pas pourquoi il faudrait tout chambouler, je pense même que ce serait néfaste pour eux! Mais je suis d’accord que certains enfants n’arrivent pas à trouver un bon équilibre en étant à 2! Car la complexité des jumeaux est de comprendre qu’ils ne font pas qu’une personne😊 Et qu’ils peuvent faire chacun leur choix! Mais pour certains enfants c’est plus difficile! Et donc il est parfois nécessaire de les aider à prendre chacun leur chemin en les séparant à l’école par exemple!
    Voilà en résumé pour moi si l’équilibre est très bien dans la même classe je ne vois pas pourquoi tout chambouler mais certains enfants ont besoin d’un petit coup de pouce de temps en temps 😊
    Ce qui m’énerve c’est ces personnes qui pensent tout savoir et sont persuadés que des jumeaux doivent être séparer pour être bien!!! Ils sont à 2 depuis le tout début de leur vie pourquoi allez contre la nature!
    Et je pense que les parents seront faire les bons choix pour leurs enfants😊
    Bonne journée à tous
    Aurore

  15. Nos jumeaux vont rester ensemble pour cette rentrée en petite section contre l’avis de la directrice. Celle-ci a déjà noté sur leur dossier qu’ils seraient séparés en moyenne !

  16. Bonjour,
    J’ai toujours voulu que mes filles soient séparées dès leurs premières années à l’école. Malheureusement, il n’y avait que 2 toutes petites sections. Donc il y en avait une toute seule et j’ai demandé que à ce qu’elle ne soit plus seule l’année suivante, et cela a été fait. Et à chaque fois les instits demandaient mon avis. Voilà!

  17. Mes faux jumeaux ( fille et garçon) ont 5 ans aujourd’hui.Pour leur première rentrée en maternelle, une école de petite structure a refusé de prendre mes enfants car une seule classe ( selon eux ils étaient préférable de les sépare ) .Jai donc choisi une autre école , leur première année maternelle ils l’ont passé ds la même classe , cependant ma fille était trop introverti et mon fils dominant.
    J’en ai donc parle avec les professeurs, nous avons donc décidé de les séparer pour l’année suivante ( du moins à l’essai ) et depuis cela se passe beaucoup mieux ma fille a pu prendre son envol, elle a ses amis et est plus indépendante et moins timide ce fut une réussite, mon fils a eu du mal au début de cette séparation mais à présent tout se passe très bien 😊, ils ont l’occasion de se voir à la récréation, au dîner , puis à la maison ( ou les disputes sont très présentes) . Personnellement c’est aux parents à juger si cela est bon pour leurs enfants, instinctivement ils sauront ce qui est le mieux pour l’épanouissement de leurs enfants,… y aller progressivement en leur expliquant si ils sont en âge de comprendre

  18. Ici, jusqu’en grande section de maternelle la question ne s’est pas vraiment posé puisque c’était une petite école de village avec une seule petite section, deux moyennes sections, mais dans deux écoles différentes et que l’on fait en sorte de regrouper les fraties. Mais en grande section, ça a commencé à se poser. La classe était grande (20 élèves du même âges) et difficile (plusieurs forts caractères qui cherchent à s’imposer dont une de mes filles, et malgré tout une classe très unie où le bazar est vite mis). C’est au cours de cette année que la question s’est posée pour le CP, mais uniquement parce que les maîtresses voulaient séparer la classe qu’elle trouvait ingérable. Avec mon mari, on s’est opposé à cette séparation. Les maîtresses ont eu l’air de comprendre notre choix, même si l’une d’elle n’était visiblement pas d’accord. Et puis, est arrivé dans la classe de Grande section, une autre paire de jumeaux que les parents ont demandé à séparer si c’était possible. Du coup, c’est la classe de grande section et non celle de CP qui a été séparé. Et à partir de cette année-là, mes filles ont commencé à être « stigmatisé » dans leur gémellité. La maîtresse leur a souvent fait la remarque que l’autre couple de jumeaux ne se ressemblaient pas, eux, c’était mieux qu’elles qui se ressemblent, que eux étaient séparés et pas elles…. Bref l’année a été difficile pour les filles qui se sont mises à penser que « c’était grave d’être jumelles ». Cette année, cela a été un peu mieux, même si les maîtresses ont continué de faire de leur gémellité un problème. Et je trouve cela dommage de voir que parce que notre décision ne correspondait pas à la vision des maîtresses, ce sont nos filles qui en ont pâti. Combien de fois, on m’a fait la remarque que j’étais une mauvaise mère, que je ne savais élever des jumelles et que je faisais tout mal. Même pour moi, c’est devenu un fardeau. L’année prochaine, changement d’école et de maîtresses et j’espère que mes filles et moi seront moins jugé sur nos choix….

  19. Comme tous les parents de jumeaux, la séparation ou non de nos filles a été une grande préoccupation à leur entrée a l’école. Passer de la crèche en groupe de 8 à une classe de 30, on trouvait que c’était déjà un gros changement. Alors, même si elles ne sont pas spécialement fusionnelles, nous voulions les laisser ensemble.
    Le jour du rdv avec la directrice pour finaliser l’inscription, elle nous a dit que par principe, eux préféraient séparer les jumeaux mais qu’ils suivaient tjs la demande des parents. C’est comme ça qu’elles ont été laissées dans la même classe en septembre dernier.
    Étant consciente qu’elles sont peut être différentes à l’école et à la maison, je ne suis pas fermée à ce que les instits nous demandent de les séparer à un moment. J’ai donc posé la question à la maîtresse pour la rentrée prochaine. Mais aucun souci, pas une qui prend le pas sur l’autre, elles ne font pas forcément les mêmes activités et n’ont pas les mêmes copines. Donc on continue comme ça ! Et voilà ! 🙂

  20. Papa de jumeaux j estime qu iln y a pas de raison de les séparer a partir du moment ou aucun ne se gêne, l année dernière la directrice a insisté lourdement mais j etais bien décidé que non. Cetre année, nouvelle ecole , nouvelle maitresse et elle même nous a dit qu il n y avait aucune raison de les séparées. Elles ne se genent pas , par contre elles aiment savoir que l autre n est pas loin..

  21. Nous avions demandé à ne pas les séparer le our de l’inscription. Nous avons eu droit à une morale de la directrice pour nous faire changer d’avis. Nous avons « résisté » et conserver notre choix. Cependant, une surprise nous attendait le jour même de la rentrée: nos enfants n’étaient pas dans la même classe! Nous avons immédiatement demandé à voir la directrice qui a refusé de nous recevoir disant qu’elle était plus que débordée en ce jour de rentrée. Elle acceptait de nous voir le lendemain, en attendant les garçons que nous avions préparé à être ensemble ont du faire leur rentrée séparément!Evidemment, cela a été très difficile, il sn’ont fat que pleurer et se réclamer l’un et l’autre! Nous avons pu les mettre à nouveau ensemble dès le lendemain mais ils sont restés marqués par ce 1er jour d’école! et nous les parents également!

  22. Ma plus grande peur au niveau scolaire c’est qu’on m’impose de séparer mes jumelles sans me demander mon avis! Pour l’instant ce n’est pas le cas, elles rentrent en moyenne section à la rentrée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Notre recommandation Poussettes doubles :Notre recommandation Poussettes doubles :
Notre recommandation Accessoires JumeauxNotre recommandation Accessoires Jumeaux
Ils parlent de nous Ils parlent de nous