La marche à suivre pour la marche

Comment gérer la période d’instabilité où l’enfant se met à marcher  ? Les jumeaux marchent-ils plus tard que les singletons ? Plus difficile d’aider deux bébés agrippés à vos mains …

Après le quatre pattes vient  la marche. Ce n’est pas une période facile pour les parents qui sont beaucoup sollicités par l’enfant et sont obligés de redoubler de vigilance pour éviter les chutes et les bosses.

Pour les parents de multiples c’est encore une bonne occasion de montrer sa capacité d’adaptation.

Petites astuces de parents de jumeaux

Le parc

Guillaume  “en longeant les parois du parc que nous leur avons installé (un parc géant, de près de 8m²) et en s’aidant des montants”. Le parc est intéressant pour deux raisons : Il donne de l’autonomie aux bébés qui s’agrippent aux barreaux en toute sécurité et commencent à se tenir sur leurs jambes. Mais il permet aussi aux parents de jumeaux bien occupés de pouvoir libérer leur attention et faire autre chose. Il ne vous reste plus qu’à choisir le parc le plus adapté à vos jumeaux.

Les trotteurs

Objet de nombreuses controverses, interdit dans plusieurs pays occidentaux (USA, Canada…), le trotteur ou yupala est plutôt déconseillé par les pédiatres et psychomotriciens. Pourquoi ? Il limiterait l’usage des jambes et des hanches pour se déplacer, inciterait à une mauvaise position de la voûte plantaire. Et serait à l’origine de nombreuses chutes graves sur la tête. En limitant le temps d’utilisation, en surveillant les enfants et en se s’en servant que sur des surfaces planes, il rendra peut-être de bons services aux parents.

Camions et chariots de marche

Certains jouets sur lesquels l’enfant peut s’appuyer pour se déplacer vont les aider à découvrir et affiner leur technique. Guillaume “A la maison on leur a quand même procuré un petit chariot sur lequel elle pouvait s’appuyer pour marcher, et elles ont elles même transformé un portique Sophie la Girafe en déambulateur”.Le conseil : à choisir à la fois solide et léger, doté de roues semi-bloquées (pour ne pas avancer comme un bolide).

Autres techniques de parents de jumeaux

Tiffany nous donne une autre technique : Un devant, l’autre derrière.  “j’en mettais un devant moi et l’autre se tenait derrière fou rire garantis au début surtout quand faut faire le ménage et ont vite pris le plis”

Valérie “La Poussette : un must pour les cadrer”. Vous pouvez laisser un bébé dans la poussette pendant que vous aidez l’autre à marcher puis inverser. Lorsqu’ils deviennent plus à l’aise dans leur marche et qu’ils peuvent parcourir de plus grandes distances l’un des enfants peut marcher jusqu’au square l’autre faisant le voyage dans la poussette et changer de passager pour le retour.

Aïe, ils se font mal

Aurélie “Les premières chutes sont traumatisantes pour les mamans mais après… on s’habitue!”. Dans la très grande majorité des cas, les chutes et autres petits chocs sont bénins, même s’ils apportent leur lot de bosses et de bleus. Ne dramatisez pas. Après un bobo, encouragez les à repartir tout de suite à l’aventure ! Prenez garde néanmoins à bien protéger les angles saillants (coins de tables) , pousser les objets cassables et tranchants, poser une barrière devant les escaliers…

Ils ne marcheront peut-être pas en même temps

Comme pour toutes les acquisitions, elles ne se feront peut-être pas en simultané pour les deux ou les trois. Cela peut vous laisser le loisir de gérer cette étape avec chaque enfant, l’un après l’autre. Virginie “la question ne s’est pas présentée de la même façon chez nous car Valentine a marché à 13 mois et Céline… a marché à 14-15 mois …et je n’ai pas eu à gérer en duo !”.

Autres idées

Une idée plus sympa que les harnais le First Bag de Red Castle ou le sac lapin pour les enfants qui n’ont pas encore assimilé la notion du danger que représente par exemple la traversée d’une rue en courant ou la volonté de s’éloigner de ses parents. Il rassure alors aussi les parents, évitant que leur enfant ne leur échappe en un instant.

En « trottant » à coté de ses parents, l’enfant goûte au plaisir de la liberté en toute confiance car grâce à la lanière détachable clipsée sur le haut du sac, les parents gardent toujours la maîtrise de la situation.

La promenade est rendue plus confortable et pour l’enfant qui n’a pas le bras tiré en donnant la main et pour l’adulte qui lui n’a pas à se baisser.

Si vous avez vraiment très peur des chocs il existe aussi le bonnet pare-chocs.

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

3 Comments
  1. et pour éviter de trébucher et aider à la marche, les chaussures souples sont essentielles! j’adore ce site http://www.petitspasdegeant.com. en plus, il y a des tarifs préférenciels pour les parents de jumeaux et plus (ils ont un partenariat avec l’association Jumeaux et plus)

  2. Ma puce a 9 mois elle commence le 4 pattes elle me fais déja peur a 4 pattes j’imagine pas quand elle va commencer a marché xD

  3. le parc c est quand meme une invention géniale! on ne peut pas meme avec la meilleure volonté du monde etre toujours derrière les petits et le parc permet de sécuriser !!!!
    merci
    #FDM

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous