Jumeaux comment trouver le bon équilibre ?

“Jumeaux, triplés  comment trouver le bon équilibre ?”

Élodie de Mama Twins

“Dès lors que j’ai su que nous attendions des jumeaux, je me suis renseignée sur “le couple gémellaire”. C’est bien ce qui caractérise les jumeaux des autres fratries, nos enfants auront une relation particulière. Notre position était très claire dès la grossesse. Nos objectifs seraient de différencier nos enfants, de les aider à se créer une personnalité tout en préservant cette relation unique qui les lie. Alors sur le papier, ça parait simple mais dans la vie, on s’adapte et on fait de notre mieux.

Premier point sur lequel nous avons agit, nous ne les habillons pas de la même manière. Ou si vraiment un ensemble me plaît, je prends les mêmes mais de couleurs différentes. Nous nous battons tous les jours pour faire respecter ça auprès de nos familles, car eux ils trouvent que “c’est trop mignon de les habiller exactement pareil” sauf que nous ne le souhaitons pas. Oui c’est mignon, mais derrière ça nos enfants doivent comprendre qu’ils sont différents alors ce ne serait pas les aider que de les vêtir à l’identique.

Deuxième point qui ma parait important, c’est de les identifier. J’ai eu 2 enfants, j’aime qu’on les appelle par leurs prénoms et non en disant “les jumeaux”. J’y peux rien, ça m’agace. De toutes façons, eux ne répondent même pas quand on les interpelle comme ça. Très tôt nous avons essayé de leur apprendre leur prénom pour qu’ils sachent qu’ils sont bien 2, j’attends donc des adultes qu’ils fassent de même. C’est trop facile de les appeler “les jumeaux” et de ne pas faire l’effort de les distinguer.

Afin que mes enfants se construisent individuellement, j’essaye désormais de passer des moments privilégiés avec eux. J’essaye d’avoir des moments rien que pour l’un ou l’autre. Ils sont heureux quand papa ou maman consacre du temps à l’un d’eux, j’ai l’impression qu’ils se sentent (quelques instants) uniques et que ça leur fait du bien de ne pas partager. Et oui depuis la naissance ils partagent tout, alors leur accorder quelques instants pour eux est apprécié à sa juste valeur.

Malgré le fait que j’essaye de les différencier, je pense que la gémellité est une force. Ils se comprennent, se soutiennent, vivent les mêmes situations et ils peuvent se soutenir. Je trouve que c’est un avantage énorme. A la halte-garderie, je suis sereine car je les sais ensemble. Je sais qu’en cas de pépin, ils sauront s’épauler. Idem pour les jeux, ils sont tous les 2, peuvent jouer ensemble, quelle chance pour eux d’avoir à disposition un copain de jeu !

Pour leur entrée en maternelle au mois de septembre, j’ai demandé à ce qu’ils soient dans la même classe. L’entrée à l’école est une étape importante et je souhaite qu’ils soient en confiance, ensemble. Certains dirons qu’il vaut mieux les séparer pour bien marquer leur différence, moi je pense au contraire me servir de la gémellité pour que mes enfants passent ce cap sereinement. J’entends par là que j’espère qu’ils  sauront s’aider, se comprendre et s’épauler pour que la première année loin de maman se passe bien.

Au final, je pense que chacun fait de son mieux et dans l’intérêt de ses enfants.

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

5 Comments
  1. je pense exactement la meme chose !! je me bats aussi avec les proches pour ne pas leurs acheter les meme habits eux ils trouvent ca trop beaux !! oui ben quel est l’avantage d’avoir fois la meme chose dans l’armoire ? bisous

  2. Moi je pense également la meme chose!
    Mes garçons ont 5 ans maintenant et j’ai eu du mal a faire disparaitre l’appellation “jumeaux” je devenais “méchante” en disant quelque fois aux gens -“ils ont un prénom!!” -“J’appelle pas ton enfant “l’enfant” !!”.
    Qu’es-ce que ça les agacent que tout le monde leur demande -“alors t’es qui toi?” ou pire -“t’es lequel?” comme si c’était des objets de foire!
    D’ailleurs quand ils avaient environ 2 ans 1/2 ils se sont mis à en faire des blagues et c’était une sorte de petite vengeance (que je trouvais assez drôle ) Quand les gens leur demandait en proposant un prénom, ex : Tu es Jules et qu’il demandait à Alexis, là ils avaient un regard malin et répondait “oui” en souriant tous les deux! Les gens pensaient qu’ils les aimaient bien car ils leur souriait meme si en vérité, ils se moquaient d’eux! Parfois je ne disais rien! Et je riais dans ma barbe!!
    Ils ont fait leur rentrée dans la meme classe, et son séparés depuis la GS (cette année) car ils le souhaitaient!
    Cela se passe tès bien et ils sont ravis de pouvoir chacun raconter leur journée sans avoir à raconter la meme chose!!! Ils ont des amis différents, meme si ils font parti de la meme “bande”! Mais ils avaient déjà un meilleur ami chacun, tout en étant dans la meme classe!
    Ils ont la meme chambre et cela se passe bien, si ce n’est le manque de place pour les jouets!! lol
    On peut dire que cela se passe bien!!

  3. Une premie8re rencontre en 2010 pour notre maairge : des photos sublimes, originales dont tout le monde nous parle encore 2 ans et demi plus tard ! Un livre photo soigne9 et magnifique.Le souvenir de notre maairge a e9te9 sublime9 par le travail d Emmanuel.Notre aventure photographique a ensuite continue9 avec ma se9ance grossesse, des photos plus intimistes mais tout aussi superbes, un beau souvenir e0 3 et demi !Et pour finir notre se9ance famille. Une belle performance pour Emmanuel qui a su ge9rer et capter l attention de 2 petits monstres de 4 ans et 6 mois !! Encore une fois de magnifiques photos et un super moment passe9 au studio photo !Merci Emmanuel pour ta disponibilite9, ta patience, ta ge9ne9rosite9 et surtout ton talent, tu es un ve9ritable artiste !!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

On se retrouve ici
Ils nous font confianceIls nous font confiance
Ils parlent de nous Ils parlent de nous