Arrivée chiot Border Collie dans la famille

Voici deux mois que notre Rider border Collie bleu Merle a rejoint notre famille. Autant vous dire que nous avions beau nous être préparé et posé multiples questions en amont son arrivée a quelque peut nécessité de l’attention.Vous avez du le constater nous sommes totalement accroc à notre petit chiot.
Cela ne nous a pas empêché de stresser par moment, de nous remettre en cause, de douter de nos capacités à gérer cette petite boule de poils.
Crédit photos : Kathryn de Sages Comme des Images
 Kathryn de Sages Comme des Images a pris de magnifiques clichés que je suis ravie d’utiliser pour agrémenter mes propros.

Pourquoi un Border Collie ?

Nous trouvons cette race vraiment très jolie mais surtout nous souhaitions un chien sportif ( que l’on puisse emmener en sortie course à pied, vélo, rando ou même canoé) et que nous trouvions la taille adaptée à notre mode de vie. Les border Collie ont la réputation d’être très intelligent. Cela nous fascine autant que cela nous met la pression. Nous avons bien conscience qu’en plus de notre présence nous devons lui apporter stimulation physique et mentale.
Crédit photos : Kathryn de Sages Comme des Images
Finalement on s’est beaucoup mis la pression là-dessus hors après deux mois il semble vraiment bien adapté à notre environnement. Nous sommes très présents puisque je travaille à la maison et qu’en cette période particulière les enfants sont encore plus au domicile qu’en tant normal. Nous devrons être attentif à ne pas l’habituer à être toujours sur son dos mais pour le moment nous essayons de le confronter à des situations très diverses et il semble aimer cela.

Crédit photos : Kathryn de Sages Comme des Images

Astuces pratiques chiots

Qu’est-ce qu’on a doit prévoir pour son arrivée ?

Le collier et la médaille Bandit Paris :

On a craqué pour la marque d’accessoires pour chiens et chats Bandit-Paris le collier French Banban et la médaille “Mac Bandit” alors lorsqu’on nous a proposé de la testé on a fait des bonds avec Rider !

Crédit photos : Kathryn de Sages Comme des Images

Le collier French Banban de Bandit Paris. Le collier est trop beau et les finitions trop stylées. Ils sont fabriqués à partir de nylon et de coton, assemblés à la main à Paris. Ils sont réglables et confortable. Il nous semblait assez lourd mais Rider l’a de suite adopté.

La médaille chien originale “Mac Bandits”. Une médaille qui correspond bien à notre Bandit gourmand. La taille est parfaite et la qualité aussi.

Collier et médaille : Bandit Paris

Quelques achats :

  • un coussin à chien pour qu’il s’allonge dans un endroit douillet qu’il n’utilise absolument pas.
  • Des jouets à mâcher, qui font “pouet pouet”, des balles, un kong.
  • Une cage  pour la nuit (voir paragraphe suivant)
  • une laisse et une longe (pour les sorties dans la nature et travailler le rappel). On a récemment ajouté une petite chainette en métal entre le collier et la laisse afin d’éviter qu’il ne morde sa laisse.

Où faire dormir le chiot ?

Nous avions d’abord pensé le faire dormir dans le garage puisqu’il était “safehors il a gratté la porte et pleuré toute la nuit. Nous avons donc testé la cage il a dormi toute la nuit sans pleurer. Au fur et à mesure nous lui avons mis des surprises dedans de nouveaux jouet ou un Kong (jouet magique en plastique souple où l’on peut mettre des des croquettes, du Kiri ou de petits bouts de jambon).

Bref maintenant il s’y couche volontiers pour dormir. Il y rentre mais n’y dort pas la journée. Impossible d’ailleurs de lui faire adopter son coussin ou panier il préfère se glisser sous le canapé !

Crédit photos : Kathryn de Sages Comme des Images

L’avantage c’est qu’il a déjà commencé à voyager ce chiot (les Embiez en week-end, l’Alsace chez les grands-parents) et que l’on peut emmener sa cage partout (cage métallique qui se plie). On peut ainsi le faire dormir dans son petit endroit en toute sécurité.

A-t’il fait des bêtises ? mordillage ?

Il n’a finalement pas eu l’occasion de faire de grosses bêtises car nous sommes très présent pour lui indiquer toutes les choses qu’il a le droit de faire ou de ne pas faire. Par exemple il n’a pas le droit de manger les pieds de la table mais il peut ronger les buches qui sont devant la cheminée. Il n’a pas le droit de rentrer dans les chambres, de lécher le lave-vaisselle, de monter sur le canapé ou la table basse, de réclamer de la nourriture lorsque l’on mange. Il est important de définir à l’avance ce que vous souhaitez instaurer comme règles et ne jamais y déroger. Il faut ensuite se munir de patience et intervenir systématiquement.

Crédit photos : Kathryn de Sages Comme des Images

Lorsque je dis intervenir c’est dire “non” lorsqu’il n’a pas le droit et l’orienter vers quelque chose de positif en lui donnant un jouet. Il a besoin de mâcher mais s’il pouvait éviter de manger le fauteuil de designer ce serait préférable ! En faisant diversion on évite la destruction sur le moment mais aussi par la répétition sur le long terme. Il saura qu’il n’a pas le droit mais en plus il n’y prêtera même plus attention.

Crédit photos : Kathryn de Sages Comme des Images

Nous avons choisi de ne jamais le laisser seul (pour le moment) dans un endroit où il pourrait être amené à détériorer des choses auxquelles nous tenons. Nous le laissons seul dans le garage progressivement car il s’y sent bien et qu’il n’y a ni de danger pour nos biens matériels ni pour lui.

Le plus étonnant ?

Les folies du soir ! Les enfants ont appelé cela “La Borderfolie”. C’est d’ailleurs le nom qu’ils ont donné à sa page instagram @bordercolliefolie. Cela lui arrive désormais de moins en mois mais principalement en fin de journée ou juste après un gros stress il se met à courir comme un fou, à sauter sans s’arrêter. Cela dure quelques minutes durant lesquels nous avons décidé de ne pas intervenir. Comme les petits cela lui permet d’évacuer ses tensions et il se calme ou même s’endort juste après.

Crédit photos : Kathryn de Sages Comme des Images

Découvrir à quel point chaque chien est unique quel que soit sa race. Notre Rider n’attrape aucune chaussure, ne porte aucune attention aux chats mais il adore les gens, les enfants en particulier, les autres chien, devient fou lorsqu’il voit un balais ou un aspirateur et n’aime que l’ombre.

Les bonnes surprises ?

On s’attache c’est fou ! Il fait désormais partie de la famille. Chacun a des interactions différentes avec lui. Notre princesse lui apprend des tours (des tricks), l’un des twins joue avec lui à la balle, l’autre à des jeux bizarres toujours accompagnés de cris mais Rider semble aimer çà.

Crédit photos : Kathryn de Sages Comme des Images

La propreté au top ! Est-ce que cela vient du fait que nous l’ayons pris dans un élevage ? En tout cas sa maman a très bien fait le job ! Il avait déjà compris la propreté avant d’arriver à la maison. On lui a montré où faire “pipi” et dès qu’il avait un accident nous le portiez vers cet endroit. Il a super vite compris. Si on le sort et qu’on lui dit “pipi” il fait immédiatement ce qui est vraiment pratique lorsqu’on a besoin que la pause aille vite (long trajet, avant d’arriver chez des amis …). Évidemment au début il faut penser à le sortir très régulièrement mais au fur et à mesure il apprend à se retenir et physiologiquement il en devient capable.

Crédit photos : Kathryn de Sages Comme des Images

Ce qui est rigolo c’est que désormais on discute avec d’autres propriétaires de chiens. Après les discussions autour des enfants on découvre les discussions autour des chiens.

Si cette rubrique vous intéresse n’hésitez pas à laisser un message en nous donnant vos impressions, vos questions, en me disant si vous avez vous même un chien et comment il s’adapte à la famille …

Sophie Jumeauxandco

Maman de trois enfants dont des jumeaux, créatrice du blog jumeauxandco ainsi que de la boutique pardeuxcestmieux.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Notre recommandation Poussettes doubles :Notre recommandation Poussettes doubles :
Notre recommandation Accessoires JumeauxNotre recommandation Accessoires Jumeaux
Ils parlent de nous Ils parlent de nous