Jeune fille au pair une solution ?

Etre parents de jumeaux, d’enfants rapprochés, de famille nombreuse, c’est avoir un emploi du temps toujours très rempli. Lorsqu’ils sont petits évidemment mais plus grand aussi. Les parents courent entre l’école, les activités de chacun, les rendez-vous chez le médecin…. Avoir, une jeune fille au pair permet de souffler un peu et de gagner en sérénité. Finis les appels de détresse à une  baby sitter, aux voisins ou copains.

Une jeune fille au pair à la maison vous permettrait de vous libérer de toutes ces contraintes d’organisation, les enfants pourraient en profiter pour découvrir une autre culture et apprendre

Le principe :

Un jeune garçon au pair ou une jeune fille au pair est une étudiante étrangère  qui a entre 18 et 28 ans et que vous engagez pour garder vos enfants quelques jours par semaine. En échange, cette personne vit chez vous. Nourrie et logée, vous devez également lui donner de l’argent de poche.

Savoir être « aware »

Prendre une jeune fille ou un jeune homme au pair c’est accepter d’accueillir une personne étrangère à la maison qui partagera votre quotidien pendant plusieurs mois.

Pour que cela fonctionne,  mieux vaut échanger avec elle au préalable par mail, par téléphone ou skype pour s’assurer que le courant passe bien.

Il est indispensable de fixer des règles qui permettront à chacun de se sentir à l’aise :

  • Le jeune au pair doit bénéficier de sa propre chambre avec si possible une salle de bain. Il pourra partager sa salle de bain avec les enfants. Chacun a besoin de son espace vital.
  • En dehors des heures de présence dans la famille, elle doit pouvoir être indépendante : suivre des cours, rencontrer des amis, découvrir notre pays et culture… Ils doivent d’ailleurs bénéficier d’au moins 10 heures de cours de langue par semaine.
  • C’est souvent pour le ou la jeune la première fois qu’il s’éloigne de sa famille. Elle aura besoin de soutien, de présence et parfois de réconfort
  • Le jeune au pair s’occupe exclusivement des enfants. Il peut aller les chercher à l’école, les véhiculer s’il possède un permis, leur préparer un goûter voire un repas, les aider dans les devoirs, leur faire prendre le bain… Il peut se voir confier des tâches ménagères liées aux enfants comme l’entretien des chambres, le repassage des vêtements des enfants, le rangement de la salle de jeu, les courses… Il ne fait en aucun cas office de femme/homme de ménage ou d’employé de maison, et ces petites tâches ménagères ne devront pas l’occuper plus de 10 heures par semaine.

Ce qu’il faut savoir concernant le ou la jeune, il ou elle :

  • doit effectuer maximum 30 heures de travail par semaine
  • est logé et nourrit par la famille
  • doit être déclaré auprès de l’URSSAF (cotisations à la charge de la famille) -http://www.urssaf.fr/
  • doit être déclaré auprès de la Sécurité Sociale (cotisations à la charge de la famille)
  • touche une rémunération d’environ 300 euros par mois
  • a droit au minimum à un jour de congé par semaine
  • il est souhaitable de l’intégrer  dans le contrat d’assurance responsabilité civile de la famille
  • les formalités d’accueil sont à faire auprès de la direction départementale du travail et de l’emploi

Les démarches à mener :

Pour recruter une jeune fille au pair, entrez en contact avec des agences spécialisées. Ces agences vous mettent en contact avec des jeunes filles au pair et vous aident à monter le dossier administratif pour embaucher la jeune fille au pair de votre choix.

Pour l’embaucher, vous devez établir un contrat écrit que vous déposerez  auprès du bureau de la main-d’œuvre étrangère à la Direction départementale du travail et de l’emploi (DDTE). C’est cet organisme qui délivrera une autorisation provisoire de travail à la jeune fille au pair.

Si l’étudiante ne vient pas d’un pays de l’UE, vous devrez demander à l’ambassade ou au consulat français de son pays d’origine de vous envoyer un questionnaire afin d’obtenir la délivrance de son visa.

Combien cela vous coûte t-il ?

Le montant de l’argent de poche que vous versez à la jeune fille au pair dépend de plusieurs critères  comme la région où vous habitez ou si elle donne des cours de langue à votre enfant. En général, cela varie de 65 à 100 € par semaine.

La majorité du coût de ce mode de garde correspond donc aux gîte, couvert et cotisations sociales que vous devez  obligatoirement offrir à l’étudiante.

Vous pouvez obtenir une réduction d’impôts correspondant à 50 % des dépenses engagées.

Où le ou la  trouver ?

http://www.aupairnet24.com

http://www.iapa.org/

http://www.aupair-world.net

passez par un organisme membre de l’union française des associations au pair (UFAAP)

Conclusion

Il s’agit de bien s’entendre avec la ou le jeune qui s’installera chez vous et s’occupera de vos enfants mais cela peut s’avérer une solution pratique et enrichissante pour toute la famille.

Est ce que ma maison me permet d’accueillir quelqu’un chez moi ? Vais je apprécier sa présence au quotidien ? Comment celle ci va être accueillie dans la fratrie ? Autant de questions qu’il convient de se poser…

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Notre recommandation Poussettes doubles :Notre recommandation Poussettes doubles :
Notre recommandation Accessoires JumeauxNotre recommandation Accessoires Jumeaux
Ils parlent de nous Ils parlent de nous