Grossesse gémellaire et jumeaux accompagnement pas l’osthéopathie

Patrick Mazeau ostéopathe répond aux questions de Jumeaux&Co sur l’accompagnement des grossesses gémellaires et des jumeaux par l’ostéopathie.

Patrick Mazau est diplômé du B.C.O.A.T (British College Of Ostéopathy and Alternative Therapeutics) et S.E.R.E.T.O et accompagne depuis 25 années des femmes enceintes et des nourrissons en libéral dans son cabinet Paris 15ème. Il correspond avec les maternités de Port Royal , Necker , Ste Félicité et Bon secours, entre autres.

Quels difficultés physiologiques rencontre une femme enceinte au cours de sa grossesse et plus particulièrement lors d’une grossesse gémellaire ?

La prise de poids a pour effet de tracter tous les tissus vers le bas , cette surcharge va fatiguer toutes les fragilités préexistantes : problèmes statique de colonne vertébrale ,essoufflement par compression du diaphragme , congestion des viscères (foie , estomac), pour certaine affaissement du périnée..

Au cours de la grossesse le corps change…la poitrine prend plus d’ampleur , le ventre s’arrondit… Ceci a pour effet de porter notre future maman dans une attitude en flexion, le roseau fléchit mais ne rompt point !

Les contraintes en flexion s’additionnent, les tensions sur « le dos » témoignent de cette difficulté « à tenir » cette posture. Si la colonne est raide et ne permet pas un certain redressement des épaules /aux hanches en position debout les conflits vont s’installer. Ce cisaillement en avant va se porter sur la charnière lombo sacrée(L5/S1), fatigue discale et vertébrale ; les bébés sont très bas et les tensions du « hamac uterin » vont tracter l’ensemble de la colonne lombaire vers l’avant déclenchant toutes les douleurs sciatiques ;les tensions se répercutent tout au tour du bassin par les étirement ligamentaires (dleurs unguinales ,  sacroiliaiques, pubiennes).

Le poids des seins fatiguent la région dorsale haute & moyenne (cette partie inervant & régulant les glandes mammaires). La maman utilisant ses membres supérieurs toute la journée, cette zone (cou+Membres supérieurs+colonne dorsale) fatigue naturellement.

Si en plus lors de cette maternité, ce qui est souvent le cas , il faut s’occuper aussi du précèdent qui a 19 ou 24 mois !!… La fatigue est décuplée(d’où l’intéret de prendre en charge cette future maman pour dissiper au mieux ces petits soucis jusqu’au terme . Il m’arrive souvent de traiter les maux d’une première grossesse (ou ses conséquences) lors d’une deuxième maternité !!

Quelles sont les vraies spécificités d’une grossesse gémellaire ou multiple ?

Les bébés en prenant du volume cherchent leur place entre une cage thoracique en haut (gène autour du grill costal,du diaphragme,sous les basses cotes)et lombaires et bassin en bas. Certains même s’appuient contre une aile iliaque de la maman,déclenchant des irradiations sciatiques,une gêne mécanique à la marche.

Il est donc évident que plus il y a de bébés ds l’appartement utérin ; plus les contraintes de pressions sont multipliés , même si lors de grossesses gémellaires le poids de chacun est souvent diminué ; voir quand l’accouchement est déclenché plus tôt par l’équipe médicale…

Ayant travaillé plus de 8ans avec la Maternité de Necker ; il met arrivé de traiter aussi des triplés! L’image qui me revient ,c’est que chacun prend la “place qu’il peut! ” 2frères & 1 soeur ; chacun à l’examen avait des “tensions ” sur différentes parties du corps. L’un plus comprimé au crâne , l’autre avait une compression plus marqué sur la colonne vertébrale , et le troisième un mixte des 2 autres !

Ce qui veut dire que ds notre métier , seule la main va déterminer où nous devons travailler+++ Ces contraintes de compressions peuvent être un assemblage du positionnement in utero & de la trajectoire lors de la délivrance. J’ai eu des mamans qui avaient accouchées par voie basse des jumeaux sans soucis !

En quoi l’ostéopathie va pouvoir la soulager ?

Le travail ostéopathique va comme chez tout le monde chercher à réguler toutes les tensions mécaniques observées sur la colonne de notre future maman, afin de les suivre à la demande tout au long de leur grossesse gémellaire pour qu’elles arrivent dans les meilleurs conditions au stade de le délivrance…

Notre métier s’avère précieux dans tous les cas de sciatagies,d’inconfort postural, de difficultés à se retourner dans son lit , de boiteries apparaissant à la marche et rendant inconfortable la suspension des bébés dans tous les mouvements qu’entreprend la future maman des jumeaux …

Quand une future maman de jumeaux doit-elle penser à consulter ?

En pratique dès qu’elle en ressent l’inconfort vertébral !

Il est fréquent dans notre métier de conseiller dans les 10 jours quand le symptôme apparaît..Il est facile de comprendre que les phénomènes inflammatoires pourront « s’effacer plus rapidement » quand le traitement est plus précose ! Plus on laisse les contraintes s’amplifier, plus la patiente se rapproche d’ un « état d’overdose »rendant la prise en charge plus longue et plus délicate avec un stress mécanique qui rajoute à la tension psychologique plus on se rapproche du terme.

Traiter maman c’est aussi donner de l’espace aux bébés en leur permettant d’avoir plus de place dans leur environnement. Nous travaillons donc pour le confort de la maman et des bébés préventivement.

Pourquoi certains nourrissons sont amenés à consulter un Ostéopathe ?

Le bébé s’engage souvent par une extension de la tête et du cou. Il est déjà tête en bas depuis quelques mois « calé contre la colonne lombaire , il se loge au fur et à mesure en descendant dans l’espace réservé avant la délivrance, dans le bassin de sa mère.

Et les jumeaux plus particulièrement ?

Chacun ayant déjà sa place d’arrivée(cf bilan d’échographie), c’est là ou la descente s’opère au mieux , l’un après l’autre. S’il y a un problème vital, la césarienne est décidée (elle a pu être déjà programmée en fonction des bilans préalables).

Leur petite tête va donc subir différentes pressions dans les trois plans de l’espace, suivie par le cou , les épaules , l’ensemble de la colonne vertébrale, le bassin puis les membres inférieurs. Trois forces naturelles vont donc jouer : La résistance mécanique du bassin d’une part, la contraction utérine et la pesanteur de l’autre. Chaque enfant est différent, chaque grossesse et chaque accouchement aussi .

Quels maux pouvez vous essayer de soigner ?

  • L’axe tête /bassin /membre inférieurs qui mettra plus de temps à se “réguler” (Il m’arrive de voir fréquemment des enfants de 3 à 5ans encore fixés ds leur schéma de naissance..) Donc tous les troubles statiques posturaux , les cranes encore compressés font des bébés agités , des nez bouchés qui respirent mal, des otites serreuses qui durent…. des canaux lacrymaux bouchés, certains strabismes néonataux …
  • Viola Frymann ,Ostéopathe Américaine affirme que sur plus de 2000 bébés vus en consultations elle a « trouvé « 90% de « lésions ostéopatiques » sur L’Occiput. L’occiput est la partie postérieure du crâne c’est là où s’articule notamment la première cervicale et donc le prolongement de tout l’axe de la colonne vertébrale…statique ! Statique ! plus tard quand l’enfant commence à se verticaliser en position assise, puis debout .
  • Nous traitons aussi les “plagio céphalies ” (base du crâne aplatit). Il peut exister de façon combiné des torticolis néonataux traduisant «l’imbrication mécanique » tête en bas des bébés ! Et quand il existe un torticolis surajouté nous travaillons conjointement avec un (e) Kinésithérapeute spécialisé(e) conseillé(e) par le pédiatre .

Peut-on traiter des troubles du sommeils, des problèmes digestifs grâce à l’ostéopathie ?

Je resterai très prudent quand aux problèmes digestifs,il faut un bilan pédiatrique avant tout!!

Mais certaines régurgitations, vomissements ; passent avec un travail ostéopatique (le nerf vague peut être comprimé par la base du crâne aplatit lors de la naissance; la zone thoracique du cardia peu , elle même avoir besoin “d’espace”…

Faut-il être plus vigilent concernant les bébés jumeaux ?Sont ils plus sujets à des plagiocéphalies ou torticolis néonataux ?

L’article lié aux pressions exercées va dans ce sens; mais il n’existe encore statistiques médicales sur les plagios..

Comment se déroule une séance avec un nourrisson ?

Allez voir les photos & récentes vidéos que je viens de mettre en ligne sur ostéo bébés …

http://www.facebook.com/profile.php?id=100000285052967

Comment choisir un Ostéopathe ? Existe-il une règlementation ?

Seul le bouche à oreille de gens qualifiés à traiter les bébés et de femmes enceintes fonctionne !! Car tous les praticiens n’ont pas cette approche qui ne s’apprend pas en 2 WE!!

Sinon vous pouvez consulter le R.O.F(Regitre des Ostéopathes de France) l’UFOF

Combien coûte une séance ? La sécurité sociale ou les mutuelles prennent-elles en charge les séances ?

Une séance dure entre 30 à 45 min suivant la disponibilité de l’enfant ; les prix de 60 à 80 euros ; prise en charge annuelle de l’ostéopathie par certaines mutuelles (se renseigner auprès de sa mutuelle)

Pour plus de renseignements http://un-ostéopathe-à-paris.com/

D’autres avis d’experts  peuvent aussi vous intéresser :

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>