Retard de croissance intra-utérine et l’hypotrophie foetale

Le retard de croissance intra-utérin (RCIU) ou hypotrophie d'un jumeau est la deuxième complication des grossesses gémellaires après la prématurité, touchant 20 à 30 % des jumeaux (le plus souvent un seul, rarement les deux). Il y a 3 façons de définir un retard de croissance intra-utérine chez les jumeaux : En se référant aux courbes de croissance des jumeaux : jusqu'à présent, de telles courbes étaient peu utilisables. Mais une publication récente apporte des données sur une population de 19 000 nouveau-nés jumeaux, nés entre 23 et 41 semaines de gestation. Ces courbes montrent qu'il existe une légère différence entre les garçons et les filles, les garçons pesant en moyenne 100 g de plus à partir de la 32e semaine ; On peut également se référer aux courbes de croissance des singletons : il est bien connu que la croissance des jumeaux se ralentit au fur et à mesure de l'avancement de la grossesse. Ce ralentissement de croissance débute dès la 24e semaine, et atteint une différence de 500 g à 38 semaines. La comparaison de la croissance d'un jumeau … [Lire plus...]