Adaptation physiologique des bébés jumeaux

Il existe peu de données concernant les spécificités de la physiologie fœtale en cas de gémellité mais une avance maturative certaine des jumeaux a pu être mise en évidence : L’étude échographique de la maturité placentaire montre l’existence d’une avance d’environ 1 mois dans l’acquisition des grades. Une maturité pulmonaire plus précoce a été objectivée par la mesure du rapport lécithinesphingomyéline intra-amniotique. Plusieurs études permettent de constater que le minimum de mortalité périnatale des jumeaux est observé à 37-38 SA, alors qu’il se situe vers 39-40 SA pour les enfants uniques.De même, le risque de mort néonatale des jumeaux par prématurité est plus faible que celui des enfants uniques de même durée de gestation. Ainsi le risque accru de mort foetale d’un ou des deux jumeaux au voisinage du terme pourrait être expliqué par la survenue prématurée d’un syndrome de postmaturité, posant le problème du terme optimal de naissance des jumeaux qui différerait de celui des enfants uniques. Sources : www.medix.free.fr (cours de medecine) … [Lire plus...]