Est ce que les jumeaux MO ont les mêmes empreintes digitales ?

Les jumeaux ont beaucoup de choses en commun. Les vrais jumeaux partagent même le même ADN. La probabilité que deux personnes aient la même empreinte digitale est de est de 1 sur 1014, ce qui est très faible à l'échelle de la population humaine. Mais qu’en est-il des empreintes digitales ? Les vrais jumeaux suscitent  beaucoup de curiosité mais également beaucoup d’idées reçues ! Les parents de multiples ne se préoccupent probablement que très peu de ce sujet, mais le grand public a passé beaucoup de temps à s’interroger à ce propos. Alors les vrais jumeaux partagent-ils les mêmes empreintes ? La réponse est non. Les jumeaux monozygotes se forment lorsqu’un ovule fécondé se sépare en deux après la conception. Puisqu’ils sont issus du même zygote, les deux vrais jumeaux ont le même patrimoine génétique. Leur ADN est théoriquement indifférenciable. Cependant, les empreintes digitales ne sont pas uniquement des caractéristiques génétiques. Les scientifiques aiment d’ailleurs utiliser ce sujet comme exemple du bon vieux débat inné contre l’acquis. Les empreintes digitales, … [Lire plus...]

Est-ce que les jumeaux peuvent avoir des pères différents ?

Il est évident que les jumeaux ont la même mère. Mais est-il possible qu’ils n’aient pas le même père ? Du fait des développements technologiques, la précision et l’accessibilité des tests génétiques se sont considérablement accrus. Cela a permi de montrer qu’il est possible que des jumeaux aient des pères différents. Cela n’est toutefois possible que pour les faux jumeaux, les vrais jumeaux étant issu d’un même ovule et d’un seul spermatozoïde. Ainsi, les faux jumeaux peuvent être le résultat d’une hyperovulation, lorsque plusieurs ovules sont libérés dans un même cycle. On parle de super-fécondation lorsque ces deux ovules sont fécondés par deux spermatozoïdes ne venant pas du même homme . Dans le cas, où une femme a des rapports avec plusieurs partenaires au cours de son cycle (Les spermatozoïdes ayant une durée de vie de huit jours), il peut donc y avoir deux pères différents. Ce type de cas est appelé superfécondation hétéropaternelle. La probabilité est infime mais deux exemples récents en Turquie et aux États - Unis montrent que cela peut exister. Les jumeaux ne … [Lire plus...]