416.000 jumeaux et 12.000 triplés de moins de 20 ans en France

La France comptait fin 2009 environ 416.000 jumeaux et 12.000 triplés de moins de 20 ans, des naissances multiples qui n'empêchent pas le taux d'activité de leurs mères d'être similaire à celui des autres mamans, selon une étude de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf). La Cnaf note que les accouchements de jumeaux ont augmenté de 79% entre 1975 et 2009, tout en se stabilisant "ces dernières années". Les accouchements de triplés ont quant à eux atteint un pic en 1989 avant de connaître "un repli sensible". Cette forte hausse - visible dans la plupart des pays occidentaux - était due principalement au recul de l'âge moyen des mères (autour de 30 ans aujourd'hui), qui s'accompagne d'un accroissement du risque de grossesse multiple. Autre facteur, les progrès de la procréation médicale assistée qui accroît aussi la probabilité d'enfants multiples. Nécessairement connues des Caisses d'allocations familiales (puisqu'on touche des allocations à partir du deuxième enfant et ce jusqu'aux 20 ans de l'enfant), 210.693 familles comptaient fin … [Lire plus...]

Statistiques naissances multiples en 2009

Nombre de naissances en France en 2009 : L'INSEE dénombre au cours de l'année 2009, 793.420 naissances en métropole et 31.221 dans les départements d'outre-mer, soit un total de 824.641 naissances. Malgré une légère baisse (-3.800) par rapport à 2008, la France reste le pays le plus fécond d'Europe (2 enfants par femme en 2008). Ce taux de fécondité la place très loin devant ses principaux partenaires européens, comme l'Allemagne (taux de fécondité de 1,37 enfant par femme en 2008), l'Autriche (1,41), l'Italie (1,41) ou la Pologne (1,23). Ces pays se situent largement en dessous du seuil de renouvellement des générations, correspondant à un taux de fécondité de l'ordre de 2,10 enfants par femme. Il sont donc confrontés, depuis plusieurs années, à un déclin progressif et à un vieillissement accéléré de leur population, hors effets du solde migratoire. La très légère baisse du nombre de naissance (-0,5%) observée en France l'an dernier s'explique en grande partie - selon l'Insee - par une raison insolite. En effet, l'année 2008 était une année bissextile. Les Français avaient … [Lire plus...]

Facteurs qui peuvent peuvent accroitre la probabilité que j’attende plus d’un bébé?

Alors que la conception de vrais jumeaux soit en général un pur hasard, il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer vos chances d’attendre des faux jumeaux : L’hérédité: si vous avez-vous-même un jumeau ou si vous avez des jumeaux dans votre famille, vous avez sensiblement plus de chances d’avoir des faux jumeaux. Les femmes qui ont elles-mêmes un jumeau ont une chance sur 60 de donner naissance à des jumeaux. L’âge: plus vous êtes âgée, plus vos chances d’attendre des faux jumeaux ou des multiples d’ordre supérieur sont élevées. Une étude de 2006 a montré que les femmes de plus de 35 ans produisent plus de HSF (hormone de stimulation folliculaire) que les femmes plus jeunes. Ironiquement, une augmentation du taux de cette hormone est un signe d’ovules défectueux et d’une diminution de la fertilité. Mais la HSF est également une hormone qui provoque le décrochement des ovules lors de l’ovulation chaque mois et les femmes avec des taux élevés de HSF risque d’ovuler plus d’une fois dans un même cycle. Ainsi, si les femmes plus âgées ont statistiquement moins … [Lire plus...]

Fréquence des grossesse gémellaires ?

Ces naissances sont de plus en plus fréquentes, largement en raison du fait que de plus en plus de femmes ont recours à des traitements qui accroissent la fertilité, ou qui se tournent vers des techniques de procréation assistée pour les aider à concevoir un enfant. Ces traitements accroissent fortement le risque d’avoir des jumeaux voire encore plus. A l’heure actuelle, après un traitement accroissant la fertilité environ une naissance sur 32 concerne des jumeaux. Ce taux a augmenté de 65% depuis 1980, et est plus de deux fois supérieur au taux pour les femmes n’ayant bénéficié d’aucune assistance médicale (1 sur 89). L’augmentation pour les triplés et quadruplés est même encore plus impressionnante. Entre 1980 et 1998, le taux de naissances de triplés et plus a explosé de plus de 400%, mais a reculé ces dernières années en même temps que les traitements de fertilités se faisaient plus performants. En 2003, une naissance sur 535 concernait des triplés, quadruplés ou plus. Dans le même temps, la probabilité d’avoir des vrais jumeaux est d’1 sur 250. Ce taux n’a pas changé … [Lire plus...]